Mémorial de Saint-Louis, le cardinal Piat appelle à la prière dans un contexte de crise écologique et sanitaire

L'évêque du diocèse de Port Louis, le cardinal Maurice Piat.
Credit: Domaine public

Lors de la commémoration annuelle de Saint Louis, le 25 août, le chef de l'église catholique de l’île Maurice a appelé à prier pour la nation insulaire, qui est aux prises avec une crise sanitaire et écologique causée par la récente marée noire dans ses eaux.

"En cette fête de la Saint Louis, nous prierons spécialement pour notre pays qui est très durement touché par la double crise sanitaire et écologique qui conduit à une crise économique majeure", a déclaré l'évêque du diocèse de Port Louis, le cardinal Maurice Piat, dans son discours introductif lors de la messe du mardi 25 août.

Faisant référence à la récente catastrophe écologique, le cardinal a ajouté : "Je pense en particulier aux habitants de Mahébourg et des villages de la côte sud-est pour qui la marée noire n'est pas seulement une catastrophe écologique mais aussi une catastrophe humaine : pour eux, la mer est leur gagne-pain mais plus encore leur lieu de vie, leur passion".

Avec la lagune dévastée, toute une vie, toute une culture s'est effondrée, a déploré le cardinal dans ses propos publiés sur le site web de son diocèse, le 25 août.

Le 25 juillet, un vraquier japonais, le MV Wakashio, a heurté un récif souterrain au sud-est des eaux mauriciennes et s'est enlisé, entraînant le déversement de plus de 1 000 tonnes de pétrole dans les eaux et mettant en danger la vie marine environnante.

Suite à cette catastrophe, le Premier ministre mauricien, Pravind Kumar Jugnauth, a déclaré l'état d'urgence environnementale le 6 août et a lancé un appel à l'aide internationale alors que le carburant continuait de fuir de la coque du navire, qui serait coincé dans une zone sensible.

En réponse à l'appel du Premier ministre, la France a envoyé des spécialistes pour aider la nation insulaire à gérer la marée noire, tandis que la Grande-Bretagne a envoyé des scientifiques pour effectuer une évaluation de l'impact des dommages causés par la marée noire et évaluer comment aider à la récupération de l'écosystème.

L'ONG environnementale internationale, Greenpeace International, avait mis en garde contre le naufrage du navire en faisant remarquer qu'une telle action "risquerait de mettre en danger la biodiversité et de contaminer l'océan avec de grandes quantités de toxines de métaux lourds, menaçant ainsi d'autres zones également, notamment l'île française de La Réunion".

"Les Mauriciens n'avaient rien à gagner de la traversée de leurs eaux par le MV Wakashio et doivent maintenant payer le prix de cette catastrophe. Une plus grande pollution met encore plus en danger leur économie basée sur le tourisme et la sécurité alimentaire basée sur la pêche", a déclaré Happy Khambule, directeur principal de la campagne climat et énergie de Greenpeace Afrique, le 19 août.

Le lundi 24 août, le comité national de crise de Maurice a annoncé que l'étrave brisée du MV Wakashio avait été "coulée avec succès en pleine mer" à une profondeur de 3 180 mètres, bien qu'une section plus petite reste coincée sur le récif où le naufrage s'est produit. 

La marée noire est un coup dur pour le secteur du tourisme de l'île, qui se remet de l'impact des restrictions de COVID-19 qui ont vu une baisse du nombre de touristes visitant les plages, les récifs, les lagunes côtières et l'intérieur montagneux du pays comme le parc national des gorges de la rivière Noire. 

Dans son discours du 25 août, le Cardinal Piat, membre de la Congrégation religieuse du Saint-Esprit (Spiritains) a salué les initiatives du gouvernement pour "gérer la crise sanitaire, surmonter la crise économique et faire de notre mieux face au désastre que le naufrage du Wakashio a constitué pour nous".

Le Cardinal a noté que la catastrophe écologique "a également déclenché un grand élan patriotique de la part de la société civile, qui a su faire preuve d'une grande générosité, d'une capacité de mobilisation et d'organisation, et d'une grande solidarité". 

Une telle solidarité, a déclaré le cardinal de 79 ans, "nous rappelle combien le rôle de la société civile est vital dans un pays et comment il devrait être pris en compte par les décideurs économiques et politiques". 

"C'est seulement en nous écoutant les uns les autres que nous pourrons surmonter ces crises et construire ensemble le bien commun de notre pays", a déclaré le cardinal mauricien, qui a ajouté : "Je vous invite à prier aujourd'hui pour que le Seigneur nous donne de vivre ensemble dans une fraternité soucieuse du bien commun". 

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]