Une compagnie d'assurance catholique au Kenya célèbre 15 ans de "gestion diligente"

Logo de la compagnie d'assurance Pacis.
Credit: Domaine public

La compagnie d'assurance Pacis, qui a été créée par la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB) pour répondre aux besoins financiers de l'Église catholique au Kenya, célébrera dimanche 13 septembre 15 ans de "gestion diligente" et de garantie du bon déroulement des activités de l'Église dans ce pays d'Afrique de l'Est, ont déclaré des responsables de l'institution financière à ACI Afrique.

Dans un message partagé avec ACI Afrique le vendredi 11 septembre avant la célébration, la direction de la compagnie d'assurance Pacis a déclaré que l'idée derrière l'institution était de trouver une entité qui créerait la paix et le confort pour la société.  

"Le mot Pacis est un mot latin, qui signifie paix et la compagnie a été créée pour veiller à ce que nous créions la paix et le confort pour la société", a déclaré Jean Moegi, directeur général par intérim de Pacis.

Elle a ajouté : "Pacis mène sa deuxième stratégie, qui s'achèvera en 2021 et dont les principaux piliers sont l'expérience du client, l'innovation et l'affiliation aux institutions religieuses".

Les informations fournies sur le site web de la compagnie indiquent que l'Église catholique au Kenya a présenté l'idée de la création de la compagnie d'assurance Pacis en 1997 après avoir réalisé que l'Église devait disposer d'un moyen durable de collecter des fonds pour soutenir ses projets.

Pacis a été constituée en société au Kenya en octobre 2004 et a obtenu une licence d'exploitation en août 2005, après avoir reçu la bénédiction de l'archevêque de Nairobi, le cardinal John Njue.

Les différents archidiocèses, les diocèses, les prêtres missionnaires catholiques et l'Association des religieuses catholiques, ainsi que les institutions affiliées de l'Église, sont les principaux sponsors de la société.

"Tous les bénéfices réalisés par l'entreprise vont au sponsor, les différentes branches de l'Église, qui réinvestissent ensuite l'argent dans la communauté à travers de nombreux projets", indique l'information sur le site web de l'entreprise.

L'administrateur financier et procureur de l'archidiocèse de Nairobi, le père Simon Ng'ang'a, qui siège en tant que directeur de la compagnie d'assurance Pacis, déclare que l'objectif de la société à sa création était de répondre aux besoins de l'Eglise, comme le stipule le Code de droit canonique.

"La loi universelle qui guide l'Eglise 1284 parle d'une intendance diligente, tout comme le bon intendant à qui l'on a confié des biens et qui en a pris soin", dit le père Simon.

Il ajoute : "En tant qu'administrateur, une responsabilité est confiée à une personne spécifique afin qu'en liaison avec d'autres personnes, elle puisse prendre soin des biens temporels de l'Église afin qu'ils ne soient pas endommagés ou perdus. ”

"Une façon de prendre soin des biens de l'Église est d'essayer de réduire l'exposition aux risques, et cela passe par des contrats d'assurance", poursuit le père Simon. 

La compagnie d'assurance Pacis, membre du clergé de l'archidiocèse de Nairobi au Kenya, a répondu aux besoins de l'Église universelle en assurant tous ses biens, y compris les bâtiments commerciaux, les résidences et les couvents.

"Nous assurons également nos écoles et même nos hôpitaux et nous prenons également soin des prêtres de notre juridiction en leur offrant des soins médicaux", dit-il.

Le Dr Samuel Kiruthu, qui préside le conseil d'administration de la compagnie d'assurance Pacis, a déclaré que l'institution basée sur l'Église vivait selon sa vision "d'être une icône de confiance et de fiabilité".

"Nous nous sommes efforcés de le faire pendant les 15 dernières années au cours desquelles Pacis a connu une croissance", a déclaré le Dr. Kiruthu, ajoutant que la société a commencé avec un revenu de 12 millions de KES (120 000,00 $ US), qui était destiné à aider l'Eglise catholique à soutenir ses activités d'évangélisation.

Quinze ans plus tard, le Dr Kiruthu affirme que la société a fermé ses portes avec un chiffre d'affaires de 1,4 milliard de shillings (140 millions de dollars), ce qui lui a permis de disposer d'une importante base d'actifs.

"Nous avons fait plusieurs progrès et pendant cette période, il est important pour nous de remercier sincèrement nos clients qui nous ont soutenus, notre personnel, ainsi que les Kenyans qui continuent à soutenir cette institution", a-t-il déclaré.

"Nous voyons un grand avenir", a déclaré le président du conseil d'administration de Pacis, qui a ajouté : "Cet avenir sera guidé par le lancement de nouveaux produits d'assurance, car nous aidons les Kenyans à atténuer les risques et certains de ces produits seront très simples et abordables".

Il a déclaré qu'à l'avenir, la société s'appuierait davantage sur l'assurance numérique. "L'avenir de Pacis est d'apporter une transformation dans l'industrie et nous le faisons par l'innovation et la technologie".

Le Dr. Kiruthu a invité les Kenyans à la célébration des 15 ans de la société, qui aura lieu à la Basilique de la Sainte Famille de l'Archidiocèse de Nairobi.

"Nous envisageons un avenir dans lequel nous serons de plus en plus en contact avec nos clients, car nous essayons de savoir qui assure vraiment avec nous", a déclaré le président du conseil d'administration de Pacis.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]