Les amis rendent hommage au feu président d'EWTN News

Andrew Walther s'exprime lors d'une réunion des membres des Chevaliers de Colomb en juin 2011.

Les dirigeants catholiques et politiques ont rendu hommage au défunt président d'EWTN News, Andrew Walther. Walther, qui est décédé le 1er novembre, est resté dans les mémoires comme un stratège en communication, un défenseur des chrétiens persécutés, un catholique fidèle, un mari et un père.

Walther est décédé à la Toussaint, des suites de complications liées à la leucémie. Il était devenu président et directeur général d'EWTN News au début de cette année.

Après la mort de Walther, le PDG et président du conseil d'administration d'EWTN, Michael Warsaw, a déclaré : "La mort d'Andrew Walther est une source de grande tristesse pour nous tous à EWTN et pour moi personnellement. Bien qu'Andrew n'occupait son poste de président et de directeur général d'EWTN News que depuis juin, il avait déjà accompli tant de choses. Il avait également été un ami et un collaborateur pendant de nombreuses années avant de rejoindre le Réseau. Sa mort est une grande perte pour tous ceux qui l'ont connu, pour EWTN et pour l'Église".

Jeanette DeMelo, rédactrice en chef du National Catholic Register, s'est également souvenue du travail de Walther à EWTN News.

"Au cours d'une année qui nous a tous lancé des défis extraordinaires, et pendant laquelle il a personnellement porté le fardeau de la maladie qui allait lui coûter la vie, Andrew est resté calme et stable - et même joyeux - à la tête de l'organisation", a déclaré Mme De Melo.

"En moins de cinq mois avec EWTN News, son impact a été large, et son leadership nous manquera beaucoup".

Avant de rejoindre EWTN News, Walther était vice-président de la communication et de la planification stratégique aux Chevaliers de Colomb, où il avait commencé à travailler en 2005. Il y a joué un rôle essentiel dans l'organisation de la distribution de millions de dollars d'aide aux chrétiens persécutés, en particulier en Syrie et en Irak.

Dans la ville chrétienne irakienne de Karamles, les Chevaliers ont aidé les survivants chrétiens du génocide à se réinstaller et à se reconstruire.

Mgr Bashar Warda, archevêque de l'archidiocèse catholique chaldéen d'Erbil a loué le travail de Walther en faveur des chrétiens irakiens survivants du génocide de l'ISIS.

"Les chrétiens persécutés dans le monde n'avaient pas de plus grand ami qu'Andrew", a déclaré Mgr Warda à CNA dans un communiqué. "Son savoir et sa sagesse nous ont guidés de tant de façons au cours de ces cinq dernières années."

La Maison Blanche a également publié un message de condoléances pour Walther lundi.

"Nos prières vont aux proches d'Andrew Walther et à toute la famille EWTN", a déclaré Sarah Matthews, attachée de presse adjointe de la Maison Blanche, dans une déclaration à CNA.

"Il laisse derrière lui un héritage extraordinaire de service à l'Eglise catholique et de défense des minorités religieuses persécutées dans le monde entier. Qu'il repose en paix".

Les défenseurs des chrétiens persécutés ont déclaré que le rôle de Walther dans la région était estimable.

Le père Benedict Kiely, fondateur d'une organisation dédiée à l'aide aux chrétiens persécutés au Moyen-Orient, a rappelé que Walther faisait une différence concrète dans des situations difficiles et complexes.

"Son influence en Irak a été étonnante", a déclaré le père Kiely, un prêtre de l'ordinariat personnel de Notre-Dame de Walsingham. "Il avait vraiment une passion pour les persécutés et a utilisé toutes ses compétences considérables pour soulever la question et apporter son soutien".

Walther a joué un rôle central dans l'évolution de la politique américaine en faveur de la protection des chrétiens au Moyen-Orient, a déclaré Nina Shea, experte en matière de liberté religieuse à l'Institut Hudson.

Walther a organisé une campagne de sensibilisation des médias, et a dirigé un rapport d'enquête critique pour prouver que les chrétiens avaient été ciblés par l'ISIS pour le génocide en Irak et en Syrie.

Kathryn Jean Lopez, directrice du Center for Religion, Culture, and Civil Society au National Review Institute, a loué la sagesse et la prudence de Walther dans sa collaboration avec l'Eglise et le gouvernement américain pour le bien commun.

Louant les "connaissances, l'expérience et les relations de Walther", M. Lopez a ajouté que "honnêtement, personne d'autre que Dieu ne pourrait jamais connaître l'étendue de ses interventions".

"Il était un spécialiste de la résolution de problèmes, il voyait toujours les choses avec beaucoup d'avance. Il avait une sagesse qui m'a toujours semblé être celle du Saint-Esprit".

Robert Nicholson est le directeur exécutif du Projet Philos, qui défend les intérêts des chrétiens au Proche-Orient. Nicholson a déclaré que malgré les réalisations de Walther pour aider à préserver le christianisme dans la région, il n'a jamais cherché à être sous les feux de la rampe.

"Certains dirigeants aiment crier leurs réalisations sur les toits des maisons, mais ce n'était pas Andrew", a déclaré Nicholson à CNA dans un communiqué. "C'était le type qui travaillait en coulisses pour construire des coalitions, catalyser d'autres leaders et trouver des moyens pratiques pour poursuivre de nobles objectifs".

Les dirigeants catholiques ont convenu que le rôle de Walther était essentiel pour aider à préserver une présence chrétienne au Moyen-Orient.

"Personne n'a travaillé plus dur et avec plus d'espoir et de persévérance en notre faveur", a déclaré Mgr Warda.

"Nous ne saurons peut-être jamais combien de chrétiens vivent aujourd'hui au Proche-Orient dans des conditions plus sûres et meilleures grâce à cet homme", a déclaré M. Nicholson.

Lopez a noté que "si le christianisme survit en Irak et en Syrie - le berceau du christianisme - ce sera en grande partie grâce à ses efforts".

National Catholic Register a contribué à cet article.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]