Advertisement

Une télévision catholique récemment lancée au Kenya diffusera les émissions d’EWTN

Les logos d'EWTN et Ukweli TV Kenya. Domaine public. Les logos d'EWTN et Ukweli TV Kenya.
Domaine public.

Ukweli TV, la nouvelle télévision catholique du Kenya, lancée sous les auspices de la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB), est prête à accroître la portée de sa programmation pour le peuple de Dieu dans ce pays d'Afrique de l'Est en diffusant les émissions d’EWTN

La directrice de la télévision, Sr. Agnes Lucy Lando a déclaré à ACI Afrique que la collaboration avec EWTN, le plus grand réseau de médias religieux au monde, qui présente des émissions à thème catholique 24 heures sur 24, accélérerait également les progrès de la nouvelle télévision.

"C'est un grand honneur pour nous d'être associés à une télévision aussi respectée, qui a une portée mondiale. Le réseau européen de télévision sera un tremplin pour nous. Commencer avec eux nous donne une base très solide", a déclaré Sr Lando à ACI Afrique dans une interview le 11 décembre.

La télévision basée à Nairobi devrait bénéficier des vastes réseaux EWTN dans le domaine de l'évangélisation, a-t-elle déclaré.

Advertisement

"EWTN a des liens avec le Vatican et d'autres endroits que nous n'avons pas pour le moment. Ces réseaux nous seront vraiment utiles", a déclaré la sœur d'origine kenyane.

Elle a ajouté qu’Ukweli TV a déjà reçu le feu vert de la direction du plus grand diffuseur catholique au monde pour diffuser son contenu.

Dans une lettre partagée avec ACI Afrique, le directeur régional du réseau EWTN pour l'Afrique, George Wirnkar a confirmé l'autorisation et a déclaré que la collaboration entre les deux médias catholiques était importante pour le réseau de télévision basé aux États-Unis.

"La naissance d'Ukweli TV marque un moment important dans la mission d'EWTN d'atteindre plus d'âmes et d'apporter la Bonne Nouvelle au bout du monde", a déclaré M. Wirnkar à ACI Afrique mardi 15 décembre.

More in Afrique

Il a ajouté : "Aujourd'hui, EWTN est disponible dans 145 pays et touche 25 millions de foyers TV sur tous les continents. Grâce au lancement d'Ukweli TV, EWTN aura la chance d'apporter la beauté de notre culte et de notre prière ainsi que nos émissions primées aux fidèles du Kenya".

Le praticien des médias basé au Cameroun a expliqué qu’EWTN s'efforce de rassembler le plus grand nombre possible de croyants pour le culte.  

"Cette année en particulier, rien ne remplit mieux la mission d’EWTN que notre capacité croissante à être un lien fort entre les millions de personnes qui ne peuvent pas pratiquer leur culte et célébrer en unité avec la Sainte Mère l'Eglise qui les aime beaucoup", a-t-il déclaré.

Ukweli TV est officiellement entrée en ondes à l'occasion de la solennité de l'Immaculée Conception de la Bienheureuse Vierge Marie, le 8 décembre, dans l'une des plus grandes réalisations de l'Église catholique au Kenya, où les évêques catholiques tentent depuis des années d'obtenir une plateforme pour se connecter avec le peuple de Dieu dans le pays.

Sœur Lando a déclaré que la télévision qui aura une portée nationale est "née des prières".

Advertisement

"Tant de gens ont prié pour le lancement réussi d’Ukweli TV. Plus de 100 prêtres au Kenya ont offert des messes pour son succès et dans ma communauté, les sœurs ont commencé à prier la neuvaine des messes avant son lancement", a déclaré le professeur de communication à ACI Afrique. 

La plupart des jalons d’Ukweli TV ont été posés lors de différentes fêtes de la Bienheureuse Vierge Marie auxquelles le membre de la Congrégation religieuse des Sœurs de Marie de Kakamega (SMK) a dédié la chaîne médiatique. 

La chaîne de télévision a été lancée le 25 mars, solennité de l'Annonciation ; elle a reçu sa lettre d'autorisation de la Communications Authority of Kenya (CAK) le 8 septembre, date de l'anniversaire de la Vierge Marie.

"C'était un cadeau d'anniversaire spécial de la part de Notre-Dame", dit Sœur Lando à propos de l'autorisation CAK, ajoutant que la licence d'exploitation de l'autorité est arrivée le 15 septembre, en la fête de Notre-Dame des Douleurs.

"Nous remercions Dieu pour tous les dons qu'il nous a accordés par l'intermédiaire de Marie. Nous demandons toujours son intercession alors que nous mettons en place les derniers détails", a déclaré Sœur Lando dans un communiqué qu'elle a diffusé à ses réseaux avant le lancement pour demander des prières et un soutien financier pour l'initiative de la télévision catholique. 

Rappelant sa joie après le lancement, la directrice d'Ukweli TV a déclaré à ACI Afrique : "J'ai dit le Magnificat pour remercier le Seigneur pour les nombreuses choses qu'il a faites pour Ukweli TV. Nous avions vécu tant de choses. J'ai pris la direction de la télévision sans savoir quelle tâche énorme m'attendait".

Elle a ajouté : "Ce n'était pas facile. J'ai pensé à arrêter plusieurs fois jusqu'à ce que quelqu'un me conseille de demander à Mère Angelica, qui a construit EWTN depuis un début très humble, de prier pour moi et de me guider. ”

"J'ai toujours eu une relation étroite avec Mère Angelica et étant passionnée par les médias dans ma vie de religieuse, j'ai immédiatement demandé l'intercession de la fondatrice d’EWTN et j'ai senti le poids s'alléger", a raconté Sœur Lando.

La première activité qui a été diffusée a été la Sainte Messe, présidée par le président de la Commission pour les communications sociales de la KCCB, Mgr Joseph Obanyi, qui avait voyagé avec la télévision bien avant son lancement.

"En fait, Ukweli TV est le bébé de Mgr Obanyi. Je ne suis que la sage-femme", dit Sr Lando, ajoutant que l'évêque du diocèse de Kakamega au Kenya a joué un rôle central dans la création de la télévision.

La sœur qui enseigne à l'université Daystar, basée au Kenya, a accepté la demande des évêques du pays de créer Ukweli TV en mars, dans un geste qui marquait son deuxième passage chez Ukweli Video Productions, l'organisation mère de la télévision.

Elle a d'abord rejoint Ukweli Video Productions en tant que productrice en 2004 et a travaillé pour l'entité médiatique catholique pendant six ans avant d'être autorisée à rejoindre l'Université Daystar où elle a gravi les échelons pour devenir directrice de la recherche et des études de troisième cycle de l'université.

Fondé en 1981 par Père Richard Quinn missionnaire de Maryknollle de regretter mémoire , Ukweli Video Productions est l'un des premiers centres de production vidéo chrétiens professionnels en Afrique, qui a été créé dans le but d'évangéliser par le biais d'images visuelles électroniques.

Après vingt-six ans de fonctionnement, et à la retraite du Père Quinn en 2008, le KCCB a repris le projet dans le but de l'utiliser pour se connecter avec le peuple de Dieu dans le pays.

Sr. Lando s'est engagé dans le processus d'enregistrement pour obtenir la licence d'Ukweli TV, travaillant à travers de nombreux obstacles pour obtenir l'autorisation au milieu de la pandémie du COVID-19. Le déclenchement de la pandémie, qui a entraîné la fermeture de lieux de culte, a été l'un des moteurs de la création d'Ukweli TV Kenya.

"Les évêques du Kenya voulaient un outil de communication fiable qui les aiderait à maintenir les bergers en contact avec leur troupeau qui a été interdit de lieux de culte à cause de la pandémie. Avec Ukweli TV, l'Eglise pourra facilement accompagner les malades et les personnes âgées face à la menace du virus", a déclaré Sœur Lando à ACI Afrique.

La sœur SMK dit qu'avec Ukweli TV Kenya, les évêques pourront également faire passer des informations importantes sans se sentir "pressés par le temps".

"C'est le porte-parole des évêques. C'est un outil qu'ils utiliseront lorsqu'ils voudront faire des déclarations sur des questions sociales sans être pressés par le temps", dit-elle.

Ukweli TV, dont la devise est Imara katika Imani (Forte dans la foi), sera guidée par l'éthique chrétienne, affirme l'universitaire kenyan, ajoutant que tous les chrétiens trouveront leur place à la télévision, indépendamment de leurs origines religieuses.

"Nous adhérerons aux principes et aux enseignements sociaux de l'Église. L'Église catholique a une approche holistique et est également universelle, embrassant tout le monde", a-t-elle déclaré.

"Nous mettrons en avant tout ce qui apporte une valeur ajoutée à la société. Ukweli TV n'est pas un endroit où nous allons faire de la publicité pour l'alcool, les cigarettes et d'autres contenus destructeurs. Il ne s'agira pas seulement de prières. Nous créerons des contenus sur la santé, l'éducation des enfants, la sécurité, le développement et d'autres questions qui profitent à la société", a-t-elle déclaré.

Actuellement, Ukweli TV Kenya compte huit personnes, toutes bénévoles. Sr. Lando loue les membres de l'équipe pour leur service désintéressé, pour leur travail et pour ne rien demander en retour.

"J'ai voyagé avec huit jeunes hommes et femmes depuis le mois de mars, lorsque nous avons commencé à tout mettre en place pour Ukweli TV. Je ne leur ai rien payé. Même pas un peu d'argent pour le transport. Ils ont tout donné pour ce projet", dit-elle.

La télévision a été construite sur un sentiment d'appartenance depuis le début, Sr. Lando dit, et clarifie, "Ukweli TV ne devrait jamais être associée à Sr. Lando. Il s'agit d'un travail d'équipe depuis le début. C'est une chaîne de télévision née des prières, du sacrifice et du jeûne, plus un tissu entier de l'Église".

Pour Sœur Lando, la réalisation du rêve des évêques par le biais de la télévision catholique a été parsemée de nombreux défis.

Le fait que la religieuse catholique soit professeur d'université et qu'elle ait de nombreuses responsabilités, notamment la direction d'un département dans l'une des meilleures universités du Kenya, a fait qu'elle a sacrifié son peu de temps libre pour travailler à la télévision.

"J'ai travaillé de longues heures dans la journée à l'université et j'ai peiné toute la nuit pour travailler sur Ukweli TV. Il y avait tellement de travail à faire, notamment la conduite de recherches pour déterminer les besoins des publics, la rédaction de plans d'affaires et le suivi du processus d'autorisation, ce qui n'était pas facile, surtout avec la situation de verrouillage", partage-t-elle.

Obtenir le financement nécessaire pour faire fonctionner la télévision a été un défi, dit la Sœur, ajoutant que la station avait besoin de Ksh.8 millions (80 000,00 $ US) pour passer à l'antenne. "La télévision coûte très cher à faire fonctionner, mais c'est faisable. Nous aurons besoin de 2,5 millions de shillings (25 000 dollars) par mois pour rester à l'antenne. J'appelle donc les médias catholiques établis à nous soutenir", dit-elle.

De plus, il n'est pas facile de faire travailler à la télévision des personnes qui viennent et repartent quand leurs attentes financières ne sont pas satisfaites, dit-elle.

Au milieu des défis, Sr. Lando dit que la prière a été son plus grand pilier de force. Sa communauté, les prêtres et les membres du KCCB l'ont également beaucoup soutenue. 

Elle est particulièrement reconnaissante au secrétaire général sortant du KCCB, le père Daniel Rono.

"C'est une personne à la voix douce et un homme de peu de mots, mais très ferme avec un sens clair de l'orientation", dit Sr Lando à propos du Père Rono, et ajoute, "Il a marché avec Ukweli TV Kenya avec confiance et calme depuis le premier voyage à l'Autorité des Communications en mars de cette année jusqu'à aujourd'hui".

Les autres médias catholiques qui soutiennent Ukweli TV Kenya avec du contenu sont Salt &Light TV au Canada et Catholic Radio and Television Network (CRTN) aux Pays-Bas.

Sœur Lando appelle à l'aide les catholiques de tout le pays pour soutenir la nouvelle télévision par des prières, une expertise en tant que bénévoles et des dons financiers sur Mpesa Pay Bill numéro : 5151233. 

Différents petits groupes chrétiens sont également appelés à aider avec leurs talents, lance-t-elle.

"Nous demandons aux chorales de nous donner des gospels produits localement pour être diffusés à la télévision. D'autres groupes devraient également se présenter et s'enregistrer en récitant le chapelet ou d'autres payeurs. Notre but est de couvrir tout le pays, sans laisser personne derrière", a déclaré Sr Lando à ACI Afrique.