Selon un évêque, l'exploitation des ressources naturelles derrière la crise à Cabo Delgado au Mozambique

Mgr Luiz Fernando Lisboa.

L'exploitation des ressources naturelles est la cause de la crise dans la province de Cabo Delgado au Mozambique, au sein du diocèse catholique de Pemba, l'Ordinaire local, a déclaré Mgr Luiz Fernando Lisboa. 

Dans un rapport publié le mercredi 16 décembre, Mgr Lisboa appelle le Portugal à organiser un débat dans l'Union européenne (UE) pour discuter de l'exploitation des ressources naturelles. 

"Les conflits dans la région du Cabo Delgado ont pour origine les coûts d'exploitation des ressources naturelles", a déclaré Mgr Lisboa lors d'un webinaire organisé par des organisations de l'Église catholique au Portugal.

Faisant référence aux trois années de violence dans la province de Cabo Delgado, l'évêque ajoute : "Les motivations économiques sont, en tout premier lieu, à l'origine des conflits. L'extrémisme religieux est également un élément important, mais pas le principal, car les guerres ont eu lieu là où il y a beaucoup de ressources naturelles".

S'adressant aux quelque 250 participants à la conférence, Mgr Lisboa a appelé le Portugal, qui assumera la présidence du Conseil de l'UE en janvier 2021, à être le fer de lance du débat sur l'exploitation des ressources naturelles dans le monde. 

"Le Portugal rendrait un grand service s'il amenait l'utilisation des ressources, dans le monde entier, à débattre dans l'Union européenne : comment faisons-nous face à la situation ? Quel genre de soumission, encore une fois le colonialisme, pratiquons-nous par rapport aux ressources en Afrique et dans d'autres endroits plus pauvres du monde", pose l'Ordinaire de Pemba.  

Il poursuit : "Cette discussion doit être faite sérieusement". 

Reconnaissant que "l'Union européenne peut faire beaucoup en termes d'aide humanitaire", l'évêque d'origine brésilienne déclare qu'il faut "aller à la racine du problème".

"Nous nous occupons de la crise humanitaire, mais cette guerre doit prendre fin", lance Mgr Lisboa. 

Une violente insurrection se déroule dans la province la plus septentrionale du Mozambique depuis octobre 2017, lorsque des djihadistes islamistes ont attaqué une base militaire et un poste de police dans la ville côtière de Mocimboa da Praia, où des sociétés étrangères entreprennent un projet de gazoduc de 60 milliards de dollars. 

Selon UNReliefweb, la violence a eu des conséquences négatives sur la vie d'au moins 600 000 personnes, dont plus de 200 000 ont été déplacées.

Dans le rapport publié par l'Agenzia Ecclesia, l'évêque Lisboa affirme que la violence a aggravé le problème de la faim dans la région. 

"La faim, qui se produisait chaque année à cette époque, augmente beaucoup plus à cause de la guerre", dit-il.

La violence dans la région s'aggrave parce que "Cabo Delgado a été ignoré, il a été laissé de côté pendant longtemps", dit l'évêque Lisboa, ajoutant : "C'est l'une des raisons qui ont aidé cette jeunesse à être entraînée dans ces groupes rebelles. ”

Il poursuit en notant que les forces de défense du Mozambique "avec toute la bonne volonté et tout le personnel que le gouvernement a pu augmenter, n'ont pas pu contenir et la guerre continue.

"Pour résoudre la situation, le gouvernement devrait faire ce qu'il aurait dû faire il y a longtemps : demander de l'aide", déclare l'Ordinaire de Pemba.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]