Advertisement

Ouganda : Un évêque décédé reconnu pour son zèle, son humilité et sa capacité à dépasser la tribu et la religion

Feu Mgr John Baptist Kaggwa. Photo de courtoisie. Feu Mgr John Baptist Kaggwa.
Photo de courtoisie.

Les Ougandais ont rendu un vibrants hommage à feu Mgr John Baptist Kaggwa, décédé le mercredi 20 janvier à l'âge de 77 ans, en le qualifiant de zélé, d'humble et d'homme qui a donné du pouvoir à la communauté. 

L'évêque émérite du diocèse de Masaka a succombé à des complications liées au COVID-19 à l'hôpital de référence de Mulago, dans la capitale ougandaise, Kampala

"L'évêque avait auparavant souffert d'un coronavirus mais il avait été guéri. Cependant, il a dû rester à l'hôpital car il était encore faible et il avait quelques difficultés respiratoires", a déclaré le directeur de la communication du diocèse de Masaka, le père Ronald Mayanja, à ACI Afrique, le jeudi 21 janvier.

Il a ajouté : "Nous sommes vraiment à l'agonie pour la perte de notre cher évêque". 

"Parfois, l'évêque avait de nombreux engagements en une journée. Mais il s'assurait qu'il s'occupait de tout dans son programme sans se plaindre", a déclaré le père Mayanja, rappelant que feu l'évêque avait été ordonné évêque coadjuteur du diocèse de Masaka en juin 1995, puis était devenu l'évêque local du diocèse ougandais en janvier 1998. Il a pris sa retraite en avril 2019 à l'âge de 76 ans.

Advertisement

Le père Mayanja a ensuite décrit le défunt évêque ougandais comme celui qui a donné du pouvoir aux membres de la communauté du diocèse de Masaka sans ségrégation.  

"Chaque fois qu'il voyageait en Europe et en Amérique, il recevait des fonds. Il mettait ensuite l'argent dans l'Organisation diocésaine de développement", a déclaré le clerc ougandais à ACI Afrique le 21 janvier et a ajouté : "L'évêque distribuait également des vaches à différentes personnes sans ségrégation de tribu ou de religion".

Né en 1943, feu le prélat a été ordonné prêtre en 1971. Il a succédé à Mgr Adrian Kivumbi Ddungu.

Au cours de ses 21 années de mandat en tant qu'Ordinaire local du diocèse de Masaka, feu l'évêque a facilité la construction de la cathédrale Notre-Dame des Douleurs de Kitovu, "a mis en place un programme de bourses appelé Bishop Kaggwa Bursary Scheme afin de soutenir les étudiants moins privilégiés", a déclaré le père Mayanja, ajoutant que Mgr Kaggwa voulait "s'assurer que les enfants du diocèse de Masaka reçoivent une éducation".

Pour le séminariste Lawrence Ssebanakitta, installé comme lecteur et acolyte par le prélat, Mgr Kaggwa était un homme de prière. 

More in Afrique

"Il nous rendait visite au Séminaire et dès son arrivée, il se rendait immédiatement à la Chapelle et priait. Il nous encourageait également à prier", a déclaré le séminariste du grand séminaire national de Sainte-Marie à Ggaba à ACI Afrique.

Il a ajouté : "L'évêque était un prêtre engagé à son service par les sacrements qu'il administre. Il était également une personne humble et à la voix douce".

Des Ougandais de tous horizons pleurent l'évêque sur les médias sociaux. 

Selon le Dr Kifefe Kizza Besigye, homme politique ougandais, la disparition de Mgr Kaggwa est "une grande perte pour le pays".

Dans son tweet, l'homme politique a décrit le défunt évêque comme "un grand prélat, un leader fort et complet et vraiment, un homme de Dieu".

Advertisement

"Vous avez fait partie de nous en temps de besoin. Vous avez élevé la voix chaque fois que vos moutons ont été attaqués, privés de pâturage et/ou d'abri. Vous avez mené vos guerres et avez gagné la bataille ; c'est avec douleur que je célèbre votre vie. Puisses-tu trouver grâce devant Dieu", a déclaré Khan Henry sur Facebook. 

Pour Bakuseera Aloysius, Mgr Kaggwa "reste dans les mémoires pour son aide sans réserve à tous les peuples". 

De multiples célébrations eucharistiques à la mémoire de l'évêque décédé ont été prévues le vendredi 22 janvier à la cathédrale Sainte-Marie Rubaga de l'archidiocèse de Kampala et à la cathédrale Notre-Dame des Douleurs du diocèse de Masaka et le samedi 23 janvier au petit séminaire de Bukalasa du diocèse de Masaka où il sera inhumé.