Advertisement

Un espoir pour l'avenir : Le pape François demande à Marie d'intercéder pour la fin de la pandémie

Le pape François a prié un chapelet samedi pour que la pandémie de coronavirus prenne fin, implorant la Vierge Marie d'intercéder pour la guérison des malades, le réconfort des personnes en deuil et l'espoir pour l'avenir.

"Mère du secours, accueille-nous sous ton manteau et protège-nous, soutiens-nous à l'heure de l'épreuve, et allume dans nos cœurs la lumière de l'espérance pour l'avenir", a prié le pape François le 1er mai.

"Au début du mois dédié à la Vierge, nous nous unissons dans la prière à tous les sanctuaires dispersés dans le monde, aux fidèles et à toutes les personnes de bonne volonté, a-t-il dit, pour confier entre les mains de notre Sainte Mère toute l'humanité, fortement éprouvée en cette période de pandémie."

"Dans la situation dramatique actuelle, pleine de souffrances et d'angoisses qui saisissent le monde entier, nous nous tournons vers Toi, Mère de Dieu et notre Mère, et nous cherchons refuge sous ta protection."

Environ 160 personnes, dont de nombreuses familles avec de jeunes enfants, ont assisté au chapelet du pape, qui a été retransmis en direct de la chapelle grégorienne de la basilique Saint-Pierre.

Advertisement

La chapelle grégorienne contient les reliques de saint Grégoire de Nazianze, un docteur de l'Église, ainsi qu'une icône de Notre-Dame du Secours datant du 7e siècle.

L'autel de la chapelle situé sous l'icône était décoré de fleurs pour le chapelet du 1er mai, qui a donné le coup d'envoi d'un mois de chapelets quotidiens priés dans les sanctuaires catholiques du monde entier dans l'intention de mettre fin à la pandémie de coronavirus et de permettre la reprise du travail et des activités sociales.

Des jeunes adultes et des familles ont dirigé les Mystères glorieux du rosaire et lu les méditations, basées sur des passages de l'Écriture.

À la fin du chapelet, le pape François a demandé à la Vierge Marie de tourner vers nous ses "yeux miséricordieux dans cette pandémie de coronavirus, et de réconforter ceux qui sont perdus et pleurent leurs proches décédés, parfois enterrés d'une manière qui blesse l'âme."

"Soutenez ceux qui s'inquiètent pour les personnes malades qui, pour éviter la contagion, ne peuvent être proches", a-t-il ajouté. "Insufflez la confiance à ceux qui sont inquiets de l'avenir incertain et de ses conséquences sur l'économie et le travail."

More in Afrique

Le pape a prié pour la protection des travailleurs de la santé et des prêtres. Il a prié pour que les scientifiques trouvent des solutions pour vaincre le virus et que les dirigeants nationaux "travaillent avec sagesse, sollicitude et générosité, en aidant ceux qui manquent du nécessaire pour vivre, en planifiant des solutions sociales et économiques avec clairvoyance et esprit de solidarité."

François a également prié pour les femmes qui ont subi des violences domestiques dans le cadre des fermetures forcées et pour tous ceux qui ont été touchés par le virus et par ses conséquences.

"Ô Marie, Consolatrice des affligés, embrassez tous vos enfants troublés et obtenez que Dieu intervienne de sa main toute puissante pour nous libérer de cette terrible épidémie, afin que la vie reprenne son cours normal dans la sérénité", a-t-il déclaré.

"Nous nous confions à toi, qui brilles sur notre chemin comme un signe de salut et d'espérance, ô miséricordieuse, ô pieuse, ô douce Vierge Marie", a-t-il prié. "Conduis les pas de tes pèlerins, qui veulent te prier et t'aimer dans les sanctuaires qui te sont dédiés dans le monde entier, sous les titres les plus variés qui rappellent ton intercession ; sois pour chacun un guide sûr. Amen".

Après la prière, le pape François a béni des chapelets à envoyer aux 30 sanctuaires mariaux participant aux prières quotidiennes diffusées en direct.

Advertisement