Advertisement

En Zambie, les jésuites invitent les électeurs à rechercher des solutions aux difficultés économiques.

Les universitaires jésuites de Zambie ont appelé les électeurs du pays à examiner minutieusement tous les messages de campagne proposés par les aspirants politiques avant les élections du 12 août, en recherchant ce qui vise à relever les défis économiques du pays.  

Dans un rapport publié dimanche 18 juillet, la direction du Centre jésuite de réflexion théologique (JCTR) affirme que la Zambie est confrontée à des défis économiques qui doivent être traités de manière urgente. 

"Il est pertinent pour tous les électeurs de scruter les messages que les différents leaders politiques avancent dans leur campagne électorale pour le scrutin d'août afin de voir s'ils abordent ces défis économiques", déclarent les responsables du JCTR. 

La nation d'Afrique australe, disent-ils, " est indéniablement confrontée à des problèmes socioéconomiques clés qui nécessitent des solutions urgentes. "

"Des solutions durables et réalisables aux défis de la nation devraient être au cœur des différents thèmes de campagne, en mettant l'accent sur la défense du bien commun et de la dignité de chaque Zambien", observent encore les universitaires jésuites. 

Advertisement

Dans l'énoncé du panier de besoins fondamentaux et de nutrition (BNNB) qui stipule le coût de la vie du pays pour juin 2021, les universitaires jésuites affirment que les difficultés économiques sont "caractérisées par une pauvreté élevée, un taux de chômage élevé et des niveaux de faible revenu, entre autres." 

Ils ajoutent que la situation a été aggravée par l'augmentation du taux d'inflation. 

La Zambie a enregistré un taux d'inflation de 24,6 %, soit une augmentation par rapport aux 23,2 % enregistrés en mai de cette année, selon l'Agence statistique de Zambie (ZSA).

Le début de la troisième vague du COVID-19 qui a entraîné des "dépenses supplémentaires pour les ménages (et) exacerbé la situation des plus vulnérables et des plus marginalisés", ajoutent les chercheurs jésuites.

Le pays enclavé a enregistré 186 279 cas de COVID-19 dont 3 113 décès et 173 320 guérisons. 

More in Afrique

Dans la déclaration du 18 juillet, les responsables de l'institut de recherche jésuite expriment leurs inquiétudes quant au coût élevé de la vie, affirmant qu'il est "hors de portée de nombreux Zambiens". 

Afin d'améliorer l'économie du pays, les universitaires jésuites demandent au gouvernement de veiller à ce que la population soit vaccinée contre le COVID-19. 

"Le JCTR exhorte le gouvernement à ne pas se contenter d'appliquer les directives COVID-19 existantes, mais aussi à mobiliser ses efforts pour garantir des vaccins adéquats à tous les Zambiens, indépendamment de leur statut social ou économique. Ceci est impératif pour le redressement économique de la nation", affirment les chercheurs jésuites.