Advertisement

Le pape François demande aux catholiques de prier pour la réforme de l'Église "à la lumière de l'Évangile".

Le pape François salue les pèlerins lors de l'Angélus au Vatican, le 2 août 2021. Vatican Media. Le pape François salue les pèlerins lors de l'Angélus au Vatican, le 2 août 2021. Vatican Media.

Le pape François invite les catholiques du monde entier à prier ce mois-ci pour que l'Église reçoive la grâce "de se réformer à la lumière de l'Évangile".

Il a lancé cet appel dans son intention de prière pour le mois d'août, publiée mardi.

"Prions pour l'Église, afin qu'elle reçoive de l'Esprit Saint la grâce et la force de se réformer à la lumière de l'Évangile", peut-on lire dans l'intention de prière publiée le 3 août par le Réseau mondial de prière du pape.

Le réseau a également publié une vidéo d'accompagnement, dans laquelle le pape François explique la raison d'être de cette intention de prière.

S'exprimant en espagnol, le pape a déclaré : "La vocation spécifique de l'Église est l'évangélisation, ce qui n'est pas du prosélytisme, non. Sa vocation est l'évangélisation ; plus encore, l'identité de l'Église est l'évangélisation."

Advertisement

"Nous ne pouvons renouveler l'Église qu'en discernant la volonté de Dieu dans notre vie quotidienne et en nous engageant dans une transformation guidée par l'Esprit Saint."

Prions pour l'Église, afin qu'elle reçoive de l'Esprit Saint la grâce et la force de se réformer à la lumière de l'Évangile. pic.twitter.com/3q0XqpG8ek

- Pape François (@Pontifex) 3 août 2021

"Notre propre réforme en tant que personnes est cette transformation. Permettre à l'Esprit Saint, le don de Dieu dans nos cœurs, de nous rappeler ce que Jésus a enseigné et de nous aider à le mettre en pratique."

Il poursuit : "Commençons à réformer l'Église par une réforme de nous-mêmes, sans idées préfabriquées, sans préjugés idéologiques, sans rigidité, mais plutôt en avançant sur la base d'une expérience spirituelle -- une expérience de prière, une expérience de charité, une expérience de service."

"Je rêve d'une option encore plus missionnaire : celle qui va à la rencontre des autres sans prosélytisme et qui transforme toutes ses structures pour l'évangélisation du monde d'aujourd'hui."

More in Afrique

Fin 2020, le pape François a fait du réseau mondial qui promeut ses intentions de prière mensuelles un organe du Vatican.

Le pape a décrété que le réseau, fondé en France en 1844 et axé sur la spiritualité du Sacré-Cœur de Jésus, serait désormais une institution papale basée au Vatican. Il est désormais connu sous le nom de "Réseau mondial de prière du pape" Fondation du Vatican.

Commentant l'intention de prière du pape en août, le père Fréderic Fornos, S.J., directeur international du Pope's Worldwide Prayer Network, a déclaré : "À la fin de l'année dernière, quelques jours avant Noël, François avait déjà voulu approfondir la différence entre conflit et crise, afin de préciser que cette dernière peut toujours nous laisser quelque chose de positif."

"C'est un moment propice pour l'Évangile et pour la réforme de l'Église. Comme le dit le Saint-Père, 'nous devons avoir le courage d'être complètement ouverts'. Nous devons cesser de considérer la réforme de l'Église comme le fait de mettre une rustine sur un vieux vêtement.'"

"Face à une crise, la première chose que nous pouvons faire est de l'accepter, comme un moment propice pour chercher et reconnaître la volonté de Dieu. Cela signifie ne pas se lasser de la prière, comme le pape insiste tant ; ne pas se lasser de suivre l'exemple de Jésus, celui du service, de la charité, de la rencontre avec les autres, avec ceux qui souffrent, avec les plus vulnérables, avec ceux qui en ont le plus besoin."

Advertisement

En conclusion de son allocution vidéo, le pape a évoqué les défis auxquels l'Église est confrontée. S'il n'a pas cité d'événements particuliers, le Vatican est actuellement aux prises avec des difficultés économiques intensifiées par la pandémie et mène le procès de dix personnes liées à un scandale financier.

En refusant la démission du cardinal Reinhard Marx en juin, François a écrit que "toute l'Église est en crise à cause de la question des abus" et que la seule voie fructueuse était "d'assumer la crise, personnellement et communautairement."

S'exprimant dans la nouvelle vidéo, il a déclaré : "Rappelons-nous que l'Église a toujours des difficultés, est toujours en crise, parce qu'elle est vivante. Les êtres vivants traversent des crises. Seuls les morts n'ont pas de crises."

"Prions pour l'Église, afin qu'elle reçoive de l'Esprit Saint la grâce et la force de se réformer à la lumière de l'Évangile."