Advertisement

Aujourd'hui, le 6 août, nous célébrons la Transfiguration.

Les catholiques de rite romain et oriental célèbrent la fête de la Transfiguration aujourd'hui, le 6 août, à la date traditionnelle dans les deux calendriers.

Cette fête commémore l'un des sommets de la vie terrestre de Jésus, lorsqu'il a révélé sa divinité à trois de ses plus proches disciples au moyen d'une lumière miraculeuse et surnaturelle.

Avant son entrée triomphale à Jérusalem, le Christ est monté sur un point élevé du mont Thabor avec ses disciples Pierre, Jacques et Jean. Alors que Jésus priait sur la montagne, son apparence a été changée par une brillante lumière blanche qui brillait de lui et de ses vêtements.

Au cours de cet événement, les personnages de l'Ancien Testament, Moïse et le prophète Élie, sont également apparus et ont parlé de la façon dont le Christ allait souffrir et mourir après être entré à Jérusalem, avant sa résurrection.

Matthieu, Marc et Luc rapportent tous que la voix de Dieu a été entendue, confirmant que Jésus était son fils (Matthieu 17:5, Marc 9:6, Luc 9:35). Pierre et Jean font spécifiquement référence à cet événement dans leurs écrits, comme confirmant la divinité de Jésus et son statut de Messie (2 Pierre 1:17, Jean 1:14).

Advertisement

Dans son discours avant l'Angélus du 6 août 2006, le pape Benoît XVI a décrit comment les événements de la transfiguration montrent le Christ comme la "pleine manifestation de la lumière de Dieu".

Cette lumière, qui resplendit du Christ à la fois lors de la transfiguration et après sa résurrection, triomphe finalement de "la puissance des ténèbres du mal".

Le Pape a souligné que la fête de la Transfiguration est une occasion importante pour les croyants de regarder le Christ comme "la lumière du monde", et d'expérimenter le type de conversion que la Bible décrit fréquemment comme une sortie des ténèbres vers la lumière.

"À notre époque aussi, a déclaré le pape Benoît, nous avons un besoin urgent de sortir des ténèbres du mal, pour connaître la joie des enfants de la lumière !"

Pour les catholiques orientaux, la fête de la Transfiguration est particulièrement significative. Elle fait partie des 12 "grandes fêtes" du catholicisme oriental.

More in Afrique

Le christianisme oriental souligne que la transfiguration du Christ est le prototype de l'illumination spirituelle, qui est possible pour le disciple engagé de Jésus. Cette forme chrétienne d'"illumination" est facilitée par les disciplines ascétiques de la prière, du jeûne et de l'aumône charitable.

Un hiérarque vénéré de l'Église grecque catholique melkite, feu l'archevêque Joseph Raya, a décrit cette vision byzantine traditionnelle de la transfiguration dans son livre de méditations sur l'événement biblique et sa célébration liturgique, intitulé "Transfiguration de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ".

"La transfiguration, écrit l'archevêque Raya, n'est pas simplement un événement issu d'un passé vieux de deux mille ans, ou un futur à venir. C'est plutôt une réalité du présent, un mode de vie accessible à ceux qui cherchent et acceptent la proximité du Christ."