Advertisement

Les évêques catholiques de Tanzanie sensibilisent les personnes handicapées à la prévention du COVID-19

Les évêques catholiques de Tanzanie s'adressent aux personnes handicapées dans le cadre d'une formation qui vise à doter les aveugles et les sourds de stratégies de prévention du COVID-19. 

Dans un rapport sur la formation organisée dans l'archidiocèse de Tabora en Tanzanie, le secrétaire général de la Conférence épiscopale de Tanzanie (TEC) explique le choix des bénéficiaires.

"Il y a eu une vague de COVID-19 et nous avons pris en compte les personnes handicapées, en particulier les sourds et les aveugles, car nous voulons que tout le monde soit informé sur le COVID-19", a déclaré le père Charles Kitima dans le reportage publié samedi 18 septembre.

Le père Kitima ajoute : " Nous devons avancer ensemble sans que personne ne soit laissé pour compte, car le COVID-19 ne choisit pas. Il touche tout le monde, donc chacun doit savoir comment se protéger et protéger les autres".

"La TEC a fourni une éducation à divers groupes et a maintenant constaté la nécessité de groupes spéciaux afin qu'ils puissent se protéger et protéger les autres contre les infections virales", explique le prêtre tanzanien à propos des bénéficiaires de l'initiative réalisée grâce à un partenariat entre les évêques catholiques de la nation d'Afrique de l'Est et la Norwegian Church Aid (NCA). 

Advertisement

"Le handicap ne signifie pas qu'une personne est moins humaine ; elle a le droit d'obtenir toutes les informations sur la pandémie de coronavirus et donc d'être un ambassadeur pour les autres", souligne le père Kitima, et poursuit : "L'Église valorise la vie humaine qui est un don de Dieu. Cette vie a une grande valeur et nous devons la respecter." 

La Tanzanie a enregistré au moins 1 367 cas de virus, dont 50 décès et 183 guérisons. 

Dans le reportage du 18 septembre rédigé par Sarah Pelaji, le responsable du projet TEC indique que l'initiative visant à atteindre les personnes handicapées s'étend à tout le pays.

"La formation à Tabora est le début de la mission de l'Église catholique en Tanzanie, car l'objectif est de rencontrer la plupart des personnes handicapées du pays par le biais des diocèses", a déclaré le père Chrisantus Ndaga. 

La formation, dit le père Ndaga, "n'est pas une tâche facile, car il y a une barrière de communication."

More in Afrique

Le prêtre tanzanien poursuit : "Nous avons fait appel à des experts et des professionnels capables d'utiliser la langue des signes et de traduire les symboles pour les sourds et le braille pour les malvoyants." 

Les bénéficiaires sont "formés aux mesures de protection pratiques et, à la fin de la formation, nous leur fournirons des masques et des désinfectants pour leur usage quotidien", a ajouté le père Ndaga. 

Le membre du clergé du diocèse de Mahenge en Tanzanie a appelé le gouvernement et d'autres agences de développement à collaborer pour sensibiliser toutes les personnes, en particulier celles ayant des besoins spéciaux, à la pandémie de COVID-19, afin que personne ne soit laissé pour compte dans la lutte contre la pandémie mondiale", indique le rapport d'information publié le 18 septembre.