Advertisement

Le Cardinal Piat sur le synode : La vitalité de l'Église "dépend de votre participation"

Le cardinal Piat Le cardinal Piat

La nécessité pour le peuple de Dieu à Maurice de participer pleinement au prochain synode sur la synodalité a été soulignée par l'évêque du diocèse de Port-Louis à Maurice.

Dans une lettre pastorale publiée vendredi 8 octobre, le cardinal Maurice Piat aborde le concept de synodalité et souligne la nécessité de la participation. 

"La synodalité pour l'Église est une manière de marcher ensemble pour s'écouter, pour écouter l'Esprit ensemble, pour amener chacun de nous à participer à la mission de l'Église", déclare le cardinal Piat dans son message au peuple de Dieu dans la nation insulaire de l'océan Indien.

Le Cardinal ajoute : " J'encourage tous les fidèles, laïcs, prêtres et religieux à profiter de cette occasion pour apporter leur contribution car la vitalité de notre Église dépend de votre participation. ”

Pour la réussite du synode dans le diocèse de Port-Louis, les membres de la Congrégation du SaintEsprit (Spiritains - CSSp) invitent "les chrétiens des paroisses, jeunes, enfants, adultes, personnes âgées, pratiquants ou non, les chrétiens engagés dans les mouvements et services (éducation, familles, œuvres caritatives et sociales, malades, aumôneries d'hôpitaux et de prisons, etc.) à participer pleinement".

Advertisement

"Dans chaque lieu, nous serons invités à porter une attention particulière aux personnes qui se sont quelque peu éloignées de l'Église. Elles aussi ont des choses à dire et doivent être écoutées", déclare le cardinal Piat.

De même, il dit encore à propos du Synode sur la synodalité : "Nous pourrons écouter avec fruit nos frères et sœurs d'autres dénominations chrétiennes ou d'autres religions que nous rencontrons dans nos différents lieux de vie ou d'engagement. Eux aussi ont des choses à nous dire et méritent d'être écoutés."

Le concept de " synodalité " a été un sujet fréquemment abordé par le pape François, notamment lors du précédent synode ordinaire des évêques sur les jeunes, la foi et le discernement vocationnel en octobre 2018.

La synodalité, telle que définie par la Commission théologique internationale en 2018, est " l'action de l'Esprit dans la communion du corps du Christ et dans le cheminement missionnaire du peuple de Dieu. "

En mars dernier, le pape François a annoncé que le prochain synode ordinaire des évêques catholiques porterait sur la synodalité et que les évêques catholiques du monde entier se réuniraient au Vatican en octobre 2022.

More in Afrique

Toutefois, la réunion des évêques a été repoussée à octobre 2023 afin de permettre une consultation plus large du peuple de Dieu à travers le monde.

Organisé sous le thème "Pour une Église synodale : Communion, participation et mission", le Synode sur la synodalité s'ouvrira solennellement les 9 et 10 octobre 2021 à Rome. 

Il a été salué pour avoir impliqué les personnes à la base dans le processus de prise de décision de l'Église, invitant tous les membres de l'Église à cheminer ensemble en tant que communauté. Il doit s'ouvrir solennellement dans chaque Église particulière le 17 octobre.

Le 7 septembre, le Vatican a publié un document préparatoire et un manuel pour le synode de 2023 qui seront examinés par tous les diocèses catholiques du monde au cours des six prochains mois.

Le manuel comprend des prières, une description de la synodalité, les objectifs du processus synodal et les principales questions auxquelles les communautés catholiques locales sont invitées à répondre. 

Advertisement

Il souligne que les diocèses doivent se concentrer sur "l'inclusion et la participation maximales" des catholiques baptisés au processus du Synode diocésain.

Le document préparatoire a été publié pour une période de "discernement pré-synodal" qui influencera une deuxième version du texte qui sera publiée avant juin 2023.

Selon le Vatican, le document préparatoire est "un outil pour faciliter la première phase d'écoute et de consultation du peuple de Dieu dans les églises particulières" pour la phase diocésaine du Synode.

L'un des objectifs du Synode sur la synodalité, selon le document préparatoire, est d'encourager un processus participatif et inclusif qui offre à tous, en particulier à ceux qui, pour diverses raisons, se trouvent en marge, la possibilité de s'exprimer et d'être entendus afin de contribuer à l'édification du peuple de Dieu.

Dans sa lettre pastorale du 8 octobre, le cardinal Piat note que "l'originalité de ce Synode vient avant tout du sujet qu'il abordera. Il ne traite pas de thèmes spécifiques comme les précédents synodes sur la famille ou sur les jeunes."

"Cette fois, il s'agit de nous interroger sur la manière dont nous devons cheminer ensemble dans l'exercice de la mission qui nous est confiée", ajoute le cardinal de 80 ans.

Le Synode, poursuit le cardinal Piat, "est le pas joyeux d'une Église qui va à la rencontre des personnes au milieu desquelles elle vit, pour écouter leurs joies et leurs peines et pour partager avec elles la Bonne Nouvelle". ”

"Nous sommes une église où de nombreuses personnes sont déjà impliquées. Il est heureux que ce soit le cas. Mais à travers ce synode, l'Église nous invite à aller plus loin dans cette même direction", déclare le cardinal mauricien dans sa lettre pastorale de deux pages.

Il exhorte le peuple de Dieu à Maurice à saisir "cette opportunité d'entrer dans ce joyeux voyage où certains sont déjà en route."

"Ecoutons nous les uns les autres, et ensemble écoutons l'Esprit qui souffle où il veut. Il ouvrira de nouveaux horizons baignés d'arc-en-ciel, symboles de l'espérance qui nous permet d'avancer sans jamais nous décourager", déclare le cardinal Piat dans la lettre pastorale obtenue par ACI Afrique.