Advertisement

Aujourd'hui, 11 octobre, nous célébrons le pape Saint Jean XXIII

Né Angelo Giuseppe Roncalli à Sotto il Monte, en Italie, le 25 novembre 1881, le pape Jean XXIII a été élu pape le 28 octobre 1958. Il est mort le 3 juin 1963 à Rome et a été béatifié par le pape Jean-Paul II le 3 septembre 2000.

Angelo était le quatrième enfant sur 14, né de parents pieux. Son éducation religieuse fut confiée à son parrain, qui lui inculqua un amour profond et une admiration pour le mystère de Dieu.

Il entra au petit séminaire en 1892 à l'âge de 11 ans, devint franciscain séculier en 1896 et entra en 1901 au Séminaire pontifical romain. Après son ordination en 1904, il est nommé secrétaire de l'évêque de Bergame et enseigne au séminaire.

Ses grands amis parmi les saints de cette période de formation sont saint Charles Borromée et saint François de Sales, deux intellectuels remarquables et également de formidables pasteurs.

Il a servi comme aumônier militaire pendant la Première Guerre mondiale, a été directeur spirituel d'un séminaire et, en 1921, a été président italien de la Société pour la propagation de la foi.

Advertisement

En 1925, Pie XI le nomma évêque et l'envoya en Bulgarie en tant que visiteur apostolique. Pour sa devise épiscopale, il choisit Oboedientia et Pax. En 1935, il est affecté en Turquie et en Grèce où il exerce son ministère auprès de la population catholique et s'engage dans le dialogue avec le christianisme orthodoxe et l'islam.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il utilise ses moyens diplomatiques pour sauver autant de Juifs que possible en leur obtenant un passage sûr.

Créé cardinal et patriarche de Venise en 1953, il était un pasteur très apprécié, se consacrant entièrement au bien-être de ses ouailles.

Élu pape à la mort du pape Pie XII, il était un exemple de pape "pastoral", un bon berger qui se souciait profondément de ses brebis. Il a manifesté ce souci dans ses encycliques sociales, notamment Pacem in Terris, "Sur la paix dans le monde".

Cependant, son plus grand acte en tant que pape fut sans aucun doute l'inspiration de convoquer le Concile Vatican II, qu'il ouvrit le 11 octobre 1962.

L'esprit d'humble simplicité du pape Jean, sa profonde bonté et sa vie de prière rayonnaient dans tout ce qu'il faisait, et ont incité les gens à l'appeler affectueusement "Bon pape Jean".

More in Afrique

Il a été canonisé par le pape François sur la place Saint-Pierre le 27 avril 2014, aux côtés de celui qui l'a béatifié, le pape saint Jean-Paul II.