Advertisement

Nigeria: Les dirigeants chrétiens appellent au dialogue entre les parties prenantes pour mettre fin à l'insécurité dans le pays

Les dirigeants chrétiens de ce pays d'Afrique de l'Ouest ont déclaré que la résolution des problèmes de sécurité au Nigeria nécessitera un dialogue sur la sécurité avec toutes les parties prenantes.

Les dirigeants chrétiens, sous l'égide de l'Association chrétienne du Nigeria (CAN), ont salué la coopération entre les différentes agences qui a permis de sauver, le 5 novembre, les membres du personnel de l'Université fédérale d'Abuja qui avaient été enlevés dans l'établissement.

Ils ont déclaré que les cas d'enlèvement d'innocents nigérians devenaient quotidiens dans certains États et ont appelé à une action rapide pour faire face à la situation sécuritaire du pays.

"En ce qui concerne la nécessité d'une action rapide de la part des agences de sécurité, le CAN ... souhaite conseiller au gouvernement fédéral, aux États et aux collectivités locales d'entamer immédiatement un dialogue sur la sécurité avec toutes les parties prenantes", indiquent les responsables du CAN dans leur rapport diffusé lundi 15 novembre.

Dans le rapport, les dirigeants chrétiens demandent en outre aux agences de sécurité de répondre rapidement aux appels des Nigérians en détresse et d'envisager de protéger les biens des victimes d'attaques.

Advertisement

Ils soulignent d'autres préoccupations dans le pays, notamment l'augmentation des prix des produits de base, et appellent le président nigérian, Muhammadu Buhari, à veiller à ce que les prix ne soient pas oppressifs pour les citoyens ordinaires. 

Les dirigeants chrétiens sont particulièrement préoccupés par l'augmentation constante des tarifs d'électricité et des prix du gaz de cuisine dans ce pays d'Afrique occidentale. 

En ce qui concerne les élections nationales de 2023, les responsables de la CAN appellent les électeurs éligibles à commencer à se préparer pour les élections en s'assurant qu'ils disposent des bons documents avant l'exercice.

"Alors que la nation se prépare pour les campagnes électorales en vue des élections générales de 2023, le CAN exhorte tous les chrétiens et les citoyens majeurs à profiter, sans délai, de l'exercice de revalidation des cartes d'électeurs de l'INEC (Independent National Electoral Commission) et à s'inscrire pour obtenir leurs cartes d'électeurs", disent-ils.

"Les politiciens doivent se comporter de manière à apporter la paix et l'unité", déclarent les dirigeants chrétiens, qui ajoutent : "Les jeunes ne doivent pas permettre à un candidat égoïste de les utiliser pour provoquer des violences avant, pendant et après l'exercice politique."

More in Afrique

Les dirigeants chrétiens conseillent en outre au gouvernement fédéral du Nigeria d'envisager la mise en place d'une administration intégrale qui garantira le paiement sécurisé des Nigérians rentrant de l'étranger.

Exprimant leur déception concernant les difficultés que rencontrent les Nigérians dans le processus de retour au pays, les dirigeants déclarent : "Une situation où les Nigérians sont soumis à l'intimidation à l'étranger en raison de la négligence du devoir des fonctionnaires est très embarrassante."

"Il convient également de mettre un terme à l'horrible pratique de certains fonctionnaires qui extorquent de l'argent aux citoyens rentrant chez eux sans le reverser dans les caisses de l'État", indiquent les responsables de la CAN dans leur rapport diffusé le 15 novembre.