Advertisement

Une paroisse catholique du Ghana organise son premier salon professionnel pour lutter contre le chômage des jeunes

Quelques articles exposés lors du salon professionnel à la paroisse du Saint Sacrement dans l'archidiocèse d'Accra au Ghana. Crédit : News Watch Ghana Quelques articles exposés lors du salon professionnel à la paroisse du Saint Sacrement dans l'archidiocèse d'Accra au Ghana. Crédit : News Watch Ghana

La paroisse du Saint-Sacrement de l'archidiocèse catholique d'Accra, au Ghana, a lancé sa toute première exposition commerciale afin de s'attaquer au problème du chômage chez les jeunes.

Organisé à l'occasion de la 36e Journée mondiale de la jeunesse, le salon commercial et d'exposition devrait être une activité régulière du calendrier de la paroisse afin d'encourager les jeunes de l'église à créer des entreprises génératrices de revenus en utilisant des compétences techniques et créatives.

Le curé de la paroisse du Saint-Sacrement a déclaré que le programme organisé à l'occasion de la solennité du Christ-Roi visait à insuffler l'esprit d'entreprise chez les jeunes afin d'aider le gouvernement à résoudre le problème du chômage dans la nation ouest-africaine.

"La communauté chrétienne doit considérer comme une obligation d'accroître les efforts du gouvernement pour trouver des solutions à la situation du chômage dans le pays", a déclaré le père Oteng Bawuah dans un rapport publié dimanche 21 novembre.

Il a ajouté que le programme est destiné à favoriser la croissance des entreprises par le biais de partenariats et de réseaux entre les jeunes.

Advertisement

Le père Bawuah a exhorté les membres de la communauté chrétienne et de l'église à donner la priorité à l'autonomisation des jeunes avec des compétences entrepreneuriales afin de les sauver de la dépendance des "emplois gouvernementaux inexistants".

Le prêtre catholique ghanéen a en outre lancé un défi aux institutions religieuses : en dehors de leur responsabilité spirituelle, elles doivent chercher à lancer des programmes qui permettront aux jeunes de réaliser leurs talents et leurs compétences et de générer des revenus.

"Si nous encourageons nos jeunes à sortir avec ce qu'ils ont, ce qu'ils savent, en s'appuyant progressivement sur la confiance qu'ils ont dans leur expertise, ils peuvent sortir plus, mieux que ce qu'ils peuvent penser pour eux-mêmes", a déclaré le père Bawuah.

Il a ajouté : "Si nous avons environ un million de jeunes qui se lancent dans l'auto-entreprenariat, imaginez seulement comment les jeunes vont construire ce pays et cette économie deviendra un endroit où il fera bon vivre. Il est préférable de construire notre pays ici plutôt que de chercher des pâturages plus verts à l'étranger."

L'exposition célébrée à l'occasion de la Journée mondiale de la jeunesse, comme prévu par l'église, a présenté une variété de produits, y compris des échantillons de nourriture, de boissons et de paquets de livraison, des événements et des entreprises de décoration, ainsi que des articles artisanaux et des échanges de produits exportables et importés.

More in Afrique

Certains des jeunes qui ont eu l'occasion de montrer leurs compétences lors de l'événement ont salué l'initiative de l'exposition et l'ont qualifiée d'opportunité de croissance et de mise en réseau.

Irene Esi Kuevor, qui a eu l'occasion de montrer ses compétences en matière de fabrication de jus et de décoration, a déclaré dans le rapport que l'exposition lui avait non seulement donné une plate-forme pour vendre ses produits, mais aussi donné une visibilité à son entreprise de trois ans.

 "J'ai apporté un peu de mon jus pour le vendre et tout est terminé, comme maintenant tout est terminé, et les gens me demandent plus de jus", a déclaré Mme Kuevor.

Elle a ajouté : "Il est bon de voir d'autres personnes pousser et faire quelque chose pour elles-mêmes. C'est bien que l'Église nous soutienne également dans la présentation de notre travail."

Sarah El-Husseini, 20 ans, qui est une femme d'affaires dans le domaine de la restauration, a souligné la nécessité pour l'Église dans le pays de créer plus d'exposition pour les jeunes intéressés par l'entrepreneuriat.

Advertisement

 "Je conseille à l'Église de créer des opportunités comme celles-ci afin que les jeunes de l'Église qui veulent avoir une entreprise puissent avoir une source d'exposition", a-t-elle déclaré, et elle a ajouté : "Les gens ne savent pas ce que les membres de leur Église ont en stock, donc s'ils créent quelque chose comme cela, cela vous donnera l'occasion de créer une exposition pour votre entreprise."

Organisée sous le thème "Debout ! Je vous nomme témoins de ce que vous avez vu", la Journée mondiale de la jeunesse de cette année a été célébrée le dimanche 21 novembre, en la solennité du Christ Roi.

Dans son discours à l'occasion de la 36e Journée mondiale de la jeunesse, le pape François a exhorté les jeunes catholiques à "être la conscience critique de la société."

" Amis, nous ne sommes pas ici pour nous laisser enchanter par les sirènes du monde, mais pour prendre notre vie en main, pour "croquer la vie", afin de la vivre pleinement ", a déclaré le pape François le 21 novembre.