Advertisement

Aujourd'hui, 25 novembre, nous célébrons Sainte Catherine d'Alexandrie

Les catholiques et les autres chrétiens du monde entier célèbrent aujourd'hui, le 25 novembre, la mémoire de Sainte Catherine d'Alexandrie, une martyre vénérée du quatrième siècle.

Sainte Catherine a fait l'objet d'un grand intérêt et d'une grande dévotion parmi les chrétiens du Moyen Âge. Les dévots se délectaient des récits de son rejet du mariage, de sa réprimande envers un empereur et de sa décision de s'attacher au Christ même sous la menace de la torture. Le pape Jean-Paul II a rétabli la célébration de son mémorial dans le calendrier catholique romain en 2002.

La popularité de Catherine en tant que figure de dévotion, à une époque d'hagiographie imaginative, a occulté les faits de sa vie. Il est probable qu'elle était de noble naissance, qu'elle s'est convertie au christianisme, qu'elle est restée vierge par choix (avant l'émergence du monachisme organisé) et qu'elle a finalement été martyre pour la foi.

Les récits de la vie de Catherine s'accordent également sur le lieu où elle est née, a été éduquée et a témoigné de sa foi. La ville égyptienne d'Alexandrie était un centre d'apprentissage dans le monde antique, et la tradition présente Catherine comme la fille très instruite d'une noble famille païenne.

On dit qu'une vision de la Vierge Marie et de l'enfant Jésus l'a poussée à se convertir, et cette histoire a inspiré des œuvres d'art qui illustrent sa décision de vivre en tant qu'"épouse du Christ" vierge.

Advertisement

L'empereur Maxence régnait sur l'Égypte pendant la brève vie de Catherine, une période où plusieurs co-empereurs gouvernaient conjointement l'Empire romain. À cette époque, juste avant que l'empereur Constantin n'embrasse et ne légalise le christianisme, l'Église se développait mais s'attirait aussi des persécutions.

Catherine, désireuse de défendre la foi qu'elle avait embrassée, se présente devant Maxence pour protester contre une campagne brutale contre l'Église. Dans un premier temps, l'empereur décide d'essayer de la persuader de renoncer au Christ. Mais lors d'un débat que l'empereur organisa entre Catherine et un certain nombre de philosophes païens, Catherine l'emporta - grâce à son habile apologétique, elle les convertit plutôt.

Le stratagème suivant de Maxence consistait à lui proposer de devenir sa maîtresse. Non seulement elle a repoussé l'empereur, mais elle aurait également convaincu sa femme de se faire baptiser.

Enragé par l'audace et la détermination de Catherine, l'empereur décide de briser sa volonté en la torturant sur une roue à pointes. La tradition veut qu'elle ait été miraculeusement libérée de la roue, soit avant, soit pendant la torture. Finalement, elle est décapitée.

Maxence mourut ensuite lors d'une bataille historique contre son coempereur Constantin en octobre 312, après quoi on se souvient de lui avec dédain, voire pas du tout. Sainte Catherine, quant à elle, a inspiré des générations de philosophes, de femmes consacrées et de martyrs.

More in Afrique

Ironiquement, ou peut-être de manière appropriée - étant donné son attachement à la virginité et son "mariage mystique" avec le Christ - les jeunes femmes de nombreux pays d'Europe occidentale étaient autrefois connues pour demander son intercession afin de trouver leur mari. Malheureusement, la roue de torture à laquelle elle a pu être soumise a ensuite été surnommée "roue de Catherine" et utilisée même dans les royaumes chrétiens.

Aujourd'hui, Sainte Catherine d'Alexandrie est plus connue comme l'homonyme d'un monastère au Mont Sinaï qui prétend être le plus ancien du monde.