Advertisement

Un évêque catholique à la tête du comité des communications pour l'Afrique nommé à un dicastère du Vatican

Mgr Emmanuel Badejo Mgr Emmanuel Badejo

L'évêque catholique à la tête du Comité épiscopal panafricain pour les communications sociales (CEPACS), une initiative du Symposium des conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar (SCEAM), a été nommé membre du Dicastère du Vatican pour la communication.

La nouvelle de la nomination de Mgr Emmanuel Adetoyese Badejo du diocèse catholique d'Oyo au Nigeria a été publiée jeudi 3 décembre par le Bureau de presse du Saint-Siège. 

Mgr Badejo a été nommé au dicastère créé en juillet 2015 aux côtés du cardinal Mauro Gambetti, archiprêtre de la basilique pontificale Saint-Pierre au Vatican, de Mgr Jorge Eduardo Lozano de San Juan de Cuyo, de Mgr Borys Gudziak de Philadelphie des Ukrainiens et de Sœur Nathalie Becquart, sous-secrétaire du Synode des évêques. 

Né en juillet 1961, l'évêque nigérian a été ordonné prêtre pour le diocèse d'Oyo en janvier 1986. Il a été incardiné dans le diocèse nigérian d'Osogbo en mars 1995, après son érection à partir du diocèse d'Oyo. 

Il a été ordonné évêque coadjuteur du diocèse d'Oyo en octobre 2007 et a succédé à Mgr Julius Babatunde Adelakun en tant qu'ordinaire local du même siège épiscopal en novembre 2009. 

Advertisement

Cet ancien élève de l'Université pontificale salésienne basée à Rome a été directeur du département des communications sociales de la Conférence des évêques catholiques du Nigéria (CBCN) de 2003 à 2006, et évêque président de la communication sociale de la CBCN pendant huit ans.

Le directeur national des communications sociales du Secrétariat catholique du Nigeria (CSN) a qualifié la nomination de l'évêque Badejo comme membre du Dicastère du Vatican pour la communication de "développement très positif".

Dans une interview accordée à ACI Afrique vendredi 3 décembre, Mike Nsikak Umoh a déclaré : "La nouvelle de la nomination de l'évêque Badejo ... est un développement très bienvenu et une chose de grande joie pour l'Église au Nigeria et en Afrique dans son ensemble."

Le père Umoh a expliqué : "Mgr Badejo est l'incarnation même de la communication, avec une très grande expérience dans ce domaine, et le Vatican a donc fait un très bon choix en l'accueillant à son bord."

Le prêtre nigérian basé à Abuja a ajouté à propos de l'évêque Badejo : "Nous sommes convaincus qu'il nous représentera de manière très compétente, en apportant de manière adéquate la perspective nigériane/africaine".

More in Afrique

"Au nom de la Conférence des évêques catholiques du Nigeria, nous félicitons de tout cœur Sa Seigneurie", a déclaré le 3 décembre le directeur national des communications sociales du CSN.

Mgr Badejo, qui est le président de la CEPACS depuis sa nomination en 2015, occupe actuellement le poste de vice-président du département des communications sociales des conférences épiscopales régionales d'Afrique de l'Ouest (RECOWA).

Dans une interview accordée à ACI Afrique l'année dernière, Mgr Badejo a déclaré que l'Église en Afrique a beaucoup à offrir au catholicisme mondial, mais que le peuple de Dieu sur le continent est confronté au défi de raconter son histoire à l'intérieur et à travers le monde. 

"L'Afrique a une voix. Nous avons quelque chose à apporter au monde entier", a-t-il déclaré lors de l'interview de mars 2020, rappelant une rencontre passée avec le pape François qui, selon lui, avait fait une observation similaire sur le peuple de Dieu en Afrique. 

"Lorsque j'ai rencontré le Saint-Père au début de mon mandat, c'est précisément ce qu'il a dit, à savoir que même si le monde entier dit tout, la voix de l'Afrique doit être entendue", a raconté l'évêque nigérian en référence à sa rencontre en 2015 avec le pape François au Vatican dans le cadre de la délégation du SCEAM

Advertisement

Il a ajouté que l'Église catholique en Afrique a connu une croissance immense au fil des ans et a souligné la nécessité de documenter ces développements sur la plate-forme mondiale. 

L'Église africaine a, depuis le synode de 1994, choisi le thème de "l'Église en Afrique comme famille de Dieu". Maintenant, beaucoup de choses se sont passées dans diverses conférences (épiscopales) dans les autres régions, mais il n'y a eu aucun moyen de documenter ce qui s'est passé", a déclaré Mgr Badejo, exprimant son inquiétude quant aux lacunes de communication dans la mise en réseau et la diffusion des activités des commissions pour la communication sociale en Afrique. 

Avec la mise en place des bureaux régionaux de communication, l'évêque catholique, également doué pour la musique, s'est dit optimiste quant à la possibilité pour l'Église d'Afrique de se faire entendre dans des forums collectifs et de "contribuer au discours sur la famille naturelle, la famille traditionnelle et la famille chrétienne dans le monde entier". 

Dans l'interview de mars 2020, Mgr Badejo a partagé avec ACI Afrique sa conviction qu'"il y a une nouvelle prise de conscience, une nouvelle détermination dans le SCEAM et dans le comité permanent du SCEAM pour renforcer notre équipement de communication, nos plateformes de communication et pour encourager encore plus nos praticiens de la communication." 

Il a poursuivi en encourageant le peuple de Dieu en Afrique à adopter et à utiliser les médias numériques, affirmant que l'Église n'a plus l'habitude d'éviter les médias sociaux. 

"Il est important pour l'Église en Afrique de s'intéresser à ceux qui pratiquent les médias, tant les professionnels que les simples praticiens, ceux qui utilisent les médias sociaux, les nouveaux arrivants qui n'ont pas de compétences professionnelles mais qui ont tous les outils à leur disposition", a déclaré l'évêque nigérian. 

L'Ordinaire du diocèse d'Oyo a ajouté : "Il est également important, même pour l'église, d'avoir l'humilité de se laisser enseigner d'une certaine manière par ces jeunes et ces nouveaux arrivants qui ont toutes les compétences en matière de communication et de nouvelles façons de déraciner les problèmes du monde d'aujourd'hui." 

Dans un rapport annonçant la nomination de Mgr Badejo au dicastère, le directeur de la communication du diocèse d'Oyo a exprimé ses meilleurs vœux aux nouvelles personnes nommées.

" L'ensemble du diocèse d'Oyo leur souhaite par la prière le meilleur dans leur service à Dieu et à l'église universelle ", déclare le père John Irekiigbe dans le rapport du 3 décembre partagé avec ACI Afrique.