Advertisement

Italie: Un évêque catholique interdit aux prêtres non vaccinés de distribuer la communion

null. Daniel Ibanez/CNA null. Daniel Ibanez/CNA

Un évêque italien a interdit aux prêtres et aux laïcs non vaccinés de distribuer la communion, alors que l'Italie renforce ses restrictions concernant le COVID-19.

Mgr Giacomo Cirulli, évêque du diocèse de Teano-Calvi et Alife-Caiazzo, dans le sud de l'Italie, a publié le 8 janvier une lettre contenant de nouvelles règles visant à endiguer la propagation du coronavirus.

"J'interdis la distribution de l'Eucharistie par les prêtres, les diacres, les religieux et les laïcs qui ne sont pas vaccinés", a écrit l'évêque.

"En ce qui concerne les vaccins, permettez-moi de rappeler ce que le pape François a dit : 'Se faire vacciner ... est un acte d'amour'. Et contribuer à ce que la majorité des gens se fassent vacciner est un acte d'amour. L'amour pour soi-même, l'amour pour sa famille et ses amis, l'amour pour tous les peuples", a-t-il déclaré.

Dans cette lettre, Mgr Cirulli a également annoncé la suspension de toutes les activités pastorales, catéchétiques et formatives en personne dans son diocèse.

Advertisement

Mgr Cirulli a fait des études de médecine à Naples avant de devenir prêtre. L'évêque de 69 ans a été hospitalisé pour le COVID-19 en novembre 2020 et s'est rétabli.

Il a demandé aux catholiques de son diocèse de se conformer aux restrictions relatives au COVID-19 émises par le gouvernement italien.

De nouvelles restrictions du gouvernement italien sont entrées en vigueur cette semaine, interdisant aux citoyens non vaccinés d'entrer dans les restaurants, les transports publics, les gymnases, les théâtres et les événements sportifs.

"La plupart des problèmes auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui sont dus au fait qu'il y a des personnes non vaccinées", a déclaré le Premier ministre Mario Draghi lors d'une conférence de presse en soirée le 10 janvier.

En octobre dernier, le gouvernement de M. Draghi a rendu obligatoire pour tous les employés en Italie la présentation d'une preuve de vaccination ou d'un test négatif avant d'entrer sur le lieu de travail chaque semaine.

More in Afrique

Le gouvernement italien a également annoncé la semaine dernière qu'il imposerait la vaccination obligatoire de toute personne âgée de plus de 50 ans, quel que soit son emploi, à partir du 15 février.

Selon les autorités sanitaires, plus de 86 % des personnes âgées de plus de 12 ans en Italie sont entièrement vaccinées.

Dans le contexte de la propagation de la variante Omicron du COVID-19, plus de 100 000 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés chaque jour en Italie au cours des cinq derniers jours.