Advertisement

Les salésiens fournissent une nouvelle source d'eau potable dans le diocèse de Jasikan au Ghana grâce à un projet de forage

La branche américaine de développement de l'Institut religieux des Salésiens de Don Bosco (SDB), Salesian Missions, a facilité la construction d'un nouveau puits dans le village de Nafa Nkwanta, dans le diocèse catholique de Jasikan, au Ghana.

Le projet de nouveau forage faisait partie de l'initiative salésienne pour une eau propre

"Le forage a été réalisé près de la route principale, ce qui permet aux agriculteurs d'avoir accès à l'eau potable sur le chemin de leurs exploitations", indiquent les responsables de la SDB dans un rapport du mercredi 12 janvier

Selon les missionnaires salésiens, le forage devrait bénéficier à 36 personnes qui participent activement à l'élevage du bétail et à d'autres activités agricoles. 

"Indirectement, ce sont 320 personnes du village qui en bénéficient également", affirment les responsables de SDB. 

Advertisement

Dans le rapport, Leticia Gyan, une habitante du village de Nafa Nkwanta, déclare qu'avant le forage, il était "vraiment difficile de trouver de l'eau potable ici lorsque le ruisseau s'assèche". 

"Parfois, nous devons aller à Senase, une communauté située à 7 km, pour obtenir de l'eau potable. Nous devons donc la rationner autrement. Quand nous avons fini, nous devons marcher à travers des collines et des vallées pour atteindre Senase afin d'obtenir de l'eau à nouveau", aurait dit Gyan. 

"Je pense que maintenant nous pouvons aussi nous baigner. Je suis très heureux. Nous sommes tous heureux ", déclare Gyan dans le reportage du 12 janvier, et ajoute : " C'était notre rêve et nous avons prié pour cela. "

Toujours au Ghana, les membres des SDB ont également foré des puits dans le village d'Amanfoso et à Bono dans le diocèse de Sunyani.

Dans le rapport du 12 janvier, les responsables de SDB indiquent qu'en 2021, plus de 3,57 millions de personnes au Ghana vivaient dans une extrême pauvreté, la majorité d'entre elles dans les zones rurales. 

More in Afrique

"Les personnes vivant avec moins de 1,90 dollar par jour dans les régions rurales étaient près de 3,3 millions, tandis que 278 000 personnes extrêmement pauvres se trouvaient dans les zones urbaines. La pauvreté rurale reste très répandue dans la région de la savane sèche qui couvre environ deux tiers du territoire nord du Ghana", précisent-ils. 

Les salésiens ajoutent que les petites exploitations agricoles souffrent le plus du manque d'infrastructures et d'équipements, "qui sont nécessaires pour passer d'une agriculture de subsistance à une agriculture commerciale plus moderne qui permettrait d'obtenir de meilleurs revenus et d'échapper à la pauvreté". 

L'ONU estime que 2,2 milliards de personnes dans le monde vivent sans accès à l'eau potable.

"Une école primaire sur quatre n'a pas de service d'eau potable, les élèves utilisent des sources d'eau non protégées ou vont mourir de soif", indiquent les responsables de l'agence des Nations unies. 

Ils ajoutent que plus de 700 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour de maladies diarrhéiques liées à une eau insalubre et à un mauvais assainissement.

Advertisement