Advertisement

Les évêques catholiques du Gabon plaide pour une "véritable politique qui protège la vie" au niveau de la famille

Membres de la Conférence épiscopale du Gabon (CEG). Crédit : CEG/Facebook Membres de la Conférence épiscopale du Gabon (CEG). Crédit : CEG/Facebook

Les dirigeants de l'Église catholique du Gabon ont, dans une déclaration collective, exprimé leur inquiétude face aux défis auxquels sont confrontés les membres des familles et ont appelé à ce qu'ils ont appelé "une véritable politique de promotion et de protection de la vie".

Dans leur déclaration partagée avec ACI Afrique jeudi 20 janvier, les membres de la Conférence épiscopale du Gabon (CEG) déclarent : "La famille est confrontée à de nombreuses difficultés, sur le plan social, économique, éducatif et sanitaire."

"Ces nouvelles réalités se traduisent par un certain nombre de problèmes, notamment toutes sortes de déviances dans le mariage, en particulier le problème de la dot, une sexualité non assumée avec le phénomène endémique des grossesses précoces, les avortements, même s'ils sont interdits par la législation en vigueur, la toxicomanie, la précarité de l'emploi accentuée par un chômage endémique et l'accès inégal à des soins de santé de qualité, surtout dans les zones rurales", indiquent les évêques catholiques dans leur déclaration collective datée du 16 janvier.

Face aux défis mis en évidence au niveau de la famille, les responsables de l'Église catholique plaident pour des stratégies appropriées qui sauvegardent la vie humaine en déclarant : "La famille ne peut s'épanouir sans une véritable politique qui promeut et protège la vie."

"Pour l'Église, toute vie humaine est sacrée. De la conception à la mort, elle a une égale dignité et mérite d'être préservée", ajoutent les membres du CEG.

Advertisement

Compte tenu des menaces auxquelles les membres des familles sont actuellement confrontés dans la nation centrafricaine, les évêques catholiques déclarent : "Il devient crucial de reconsidérer la situation dans la perspective de l'Évangile et de l'enseignement de l'Église, afin d'apporter des remèdes aux défis de notre société en crise."

Pour aller de l'avant, les évêques catholiques du Gabon appellent le gouvernement à "mettre en place des politiques qui sauvegarderaient nos valeurs et nos traditions dans le respect de la vie."

Dans la déclaration en 27 points publiée à l'issue de leur 29e assemblée plénière, les membres de la CEG invitent les pères de famille à "vivre leur paternité de manière responsable, comme saint Joseph qui a pris soin de l'Enfant Jésus avec un cœur de père. Vivez dans l'amour et le respect de vos épouses. Donnez des soins charitables aux autres membres de vos familles".

Aux mères de famille, les membres du CEG disent : "Vous êtes le berceau de la famille. Vous portez la vie en vous et enrichissez l'humanité à travers vos enfants. Vous apportez protection et amour à la fragilité humaine".

"Transmettez les pratiques religieuses à vos enfants, afin que leur foi puisse mûrir. Apportez un soin particulier à l'éducation de vos enfants dans un monde de plus en plus changeant. Donnez à votre cellule familiale l'occasion de témoigner de la présence de Dieu à travers votre amour pour vos conjoints", ajoutent les évêques.

More in Afrique

Ils invitent les enfants des familles à "apprendre et à mettre en pratique le commandement : 'honore ton père et ta mère'".

Aux hommes et aux femmes de bonne volonté, les évêques catholiques rappellent que " la famille est au cœur du vivre ensemble et nous en sommes les héritiers. "

"Face aux dangers qui menacent aujourd'hui la famille, l'implication, l'union et la mobilisation de toutes les composantes de la société sont indispensables", affirment encore les membres de la CEG, qui exhortent les citoyens à "conjuguer tous nos efforts pour préserver l'intégrité de cette institution essentielle à notre destin commun."

"Que Notre Dame du Gabon intercède et protège toutes les familles du Gabon et du monde. Que la Sainte Famille de Nazareth, Jésus, Marie et Joseph, soutienne l'institution du mariage et de la famille, et donne la sagesse à tous ceux qui travaillent pour le bien de la famille", implorent les évêques catholiques du Gabon dans leur déclaration collective partagée avec ACI Afrique.