Advertisement

Le chemin de la sainteté passe par la découverte de "la place de la Parole de Dieu, de l'Eucharistie" : Un archevêque kenyan

Mgr Maurice Muhatia Makumba, archevêque de l'archidiocèse de Kisumu, au Kenya. Crédit : ACI Afrique Mgr Maurice Muhatia Makumba, archevêque de l'archidiocèse de Kisumu, au Kenya. Crédit : ACI Afrique

Un archevêque catholique a appelé les Kenyans à trouver une place pour la Parole de Dieu et l'Eucharistie dans leurs familles s'ils veulent être sur le "chemin de la sainteté".

Dans son message lors de l'ouverture de la phase archidiocésaine de la Rencontre mondiale des familles, dimanche 19 juin, Mgr Maurice Muhatia Makumba a appelé les prêtres de son siège métropolitain à consacrer le dimanche 26 juin à prier "à l'intention des familles, et à la fin de la célébration eucharistique, à donner mandat aux familles au nom de l'Ordinaire du lieu".

"Vers un chemin de sainteté, les familles doivent découvrir la place de la Parole de Dieu et de l'Eucharistie dans leur vie quotidienne d'abord par la lecture et la méditation de la Parole de Dieu car la Parole de Dieu reste une lampe à mes pieds et une lumière sur mon chemin pour les familles", a déclaré l'archevêque de l'archidiocèse de Kisumu au Kenya.

Mgr Muhatia a souligné le lien entre la Sainte Eucharistie et l'amour, en déclarant : "L'Eucharistie reste le sacrement de l'amour et le sacrement de la charité, une école où l'on peut apprendre l'amour et pratiquer la charité, et la source de la grâce qui soutient l'amour conjugal."

"L'appel de Dieu à l'amour conjugal trouve une réponse dans le sacrement du mariage et est continuellement soutenu par la grâce de Dieu", a déclaré l'archevêque kényan.

Advertisement

La Rencontre mondiale des familles est un rassemblement international catholique initié par le pape Jean-Paul II en 1993 dans le but de renforcer les liens familiaux. L'événement a lieu tous les trois ans, le dernier s'étant tenu à Dublin, en Irlande, en 2018.

Cette année, l'événement a été programmé à Rome du 22 au 26 juin sous le thème "L'amour familial : une vocation et un chemin de sainteté."

Dans son message lors de la sainte messe à la cathédrale Sainte-Thérèse de l'archidiocèse de Kisumu, Mgr Muhatia a déclaré que le thème de la célébration de cette année montre "la place des familles au centre de l'attention pastorale."

"La vocation à l'amour conjugal est le fondement de la famille et toutes les autres vocations doivent leur identité à la famille", a déclaré l'archevêque de 54 ans qui a commencé son ministère épiscopal dans le diocèse de Nakuru en février 2010.

Il a ajouté : "L'amour familial en tant que vocation est un don gratuit de Dieu, librement donné et librement reçu."

More in Afrique

"La vocation à la vie familiale doit être vécue dans la joie et l'espoir au milieu des si nombreux défis auxquels elle est confrontée à bien des égards", a déclaré Mgr Muhatia.

L'archevêque, qui est à la tête de l'archidiocèse de Kisumu depuis le 19 mars, a appelé les membres du clergé, les religieux et religieuses et les laïcs de son siège métropolitain à suivre virtuellement le déroulement de cet événement d'une semaine.

Il a déclaré que la phase archidiocésaine de la Rencontre mondiale des familles "est une occasion de raviver la joie dans les familles, image de l'amour infini de Dieu, et à son tour, par la grâce de l'Esprit Saint, de soutenir les familles dans leur témoignage de l'Évangile de l'amour du Christ."