Advertisement

Pour retrouver un prêtre sud-africain disparu, l'archevêque demande l'intercession de saint Antoine de Padoue

Le père Bheki Monamoholo Motloung. Crédit : Archidiocèse de Durban Le père Bheki Monamoholo Motloung. Crédit : Archidiocèse de Durban

L'archevêque de Durban, en Afrique du Sud, a demandé au peuple de Dieu de solliciter l'intercession de Saint Antoine de Padoue, le saint patron pour la récupération des objets perdus, afin de retrouver le Père Bheki Monamoholo Motloung, disparu depuis le dimanche de Pentecôte, le 5 juin.

Dans une déclaration publiée mardi 21 juin, Mgr Siegfried Mandla Jwara indique que l'équipe de recherche et de sauvetage des services de police sud-africains (SAPS) s'est rendue à Bergville et à Mooi River pour rechercher le père Motloung, mais que "les recherches ont été infructueuses".

"Je vous demande à tous de bien vouloir réciter la prière suivante à Saint Antoine de Padoue, le saint patron pour la récupération des objets perdus", dit Mgr Jwara et souligne la prière.

L'archevêque sud-africain demande aux membres du clergé, aux religieux et religieuses et aux laïcs de réciter la prière jusqu'à la solennité du Très Sacré-Cœur de Jésus qui sera célébrée le vendredi 24 juin.

La semaine dernière, l'archevêque Jwara a annoncé la nouvelle de la disparition du Père Motloung dans une déclaration du 14 juin, indiquant que le curé de St Yves Bergville a disparu après avoir célébré la messe du dimanche de Pentecôte à l'église.

Advertisement

Dans une interview accordée à ACI Afrique, l'aumônier du service de police sud-africain (SAPS) pour l'archidiocèse de Durban a déclaré que le prêtre catholique de 55 ans "a disparu le dimanche de la Pentecôte après avoir assisté à une fraternité de ministres à l'église luthérienne d'eDukuza."

"La police travaille jour et nuit pour retrouver le prêtre disparu ; nous avons bon espoir que le père Bheki sera retrouvé", a déclaré le père David Sithole lors de l'interview du 15 juin.

Dans une interview séparée avec ACI Afrique, la personne chargée de la liaison entre l'archidiocèse de Durban et l'équipe d'enquête de la SAPS a déclaré que la police travaille avec les membres de la communauté et d'autres parties prenantes pour retrouver le prêtre catholique disparu.

Le brigadier Thobelile Shazi a déclaré : "Nous ne travaillons pas en vase clos, nous travaillons en collaboration avec d'autres parties prenantes, notamment les communautés de Bergville. D'autres unités de la SAPS ont également offert leur expertise pour s'assurer que le prêtre disparu soit retrouvé vivant."

Dans une mise à jour du 22 juin partagée avec ACI Afrique, l'aumônier de la SAPS a déclaré qu'après l'échec des opérations de recherche menées par la police et les équipes de recherche à Bergville et Mooi River, "la police s'occupe maintenant des interrogatoires".

More in Afrique

"De plus amples informations seront partagées après une réunion avec l'équipe d'enquête qui devrait avoir lieu avant la fin de la semaine", a déclaré le père Sithole.