Advertisement

"Aucune persécution ne fera reculer le christianisme" : Un évêque catholique au Nigeria

Mgr Matthew Hassan Kukah Mgr Matthew Hassan Kukah

L'évêque catholique du diocèse de Sokoto au Nigeria a exprimé sa confiance dans la croissance et la propagation du christianisme dans la nation ouest-africaine, malgré les multiples cas de persécution des chrétiens.

S'exprimant lors de la mise en service de la maison d'hôtes de l'Association chrétienne du Nigeria (CAN) dans l'État de Sokoto, samedi 25 juin, Mgr Matthew Hassan Kukah a fait référence à la récente série d'attaques visant les fidèles chrétiens.

"Aucune persécution ne fera reculer le christianisme, mais plutôt le faire avancer", a déclaré Mgr Kukah, qui a exhorté le peuple de Dieu dans la nation ouest-africaine "à lire ce que les chrétiens ont subi dans l'Empire romain. Dieu utilisera notre impuissance pour institutionnaliser son pouvoir".

L'évêque catholique nigérian a regretté le fait que la religion compte dans la politique du pays ouest-africain. Il a déclaré : "Il n'y a qu'au Nigeria que la religion compte dans la politique, d'où les abus de pouvoir au nom de la religion."

"L'inefficacité est un autre mot pour la corruption. Le Nigeria est un drôle de pays où l'on peut faire ce que l'on veut et où rien ne se passe", a déclaré l'Ordinaire du lieu du diocèse de Sokoto au Nigeria, avant d'ajouter : "On entend des gens voler des milliards et ça se termine comme ça."

Advertisement

Il a mis en garde les chrétiens contre "l'agressivité" dans l'accumulation de richesses par des moyens peu orthodoxes en disant : "Le Royaume de Dieu n'est pas construit sur des blocs de matériaux, nous devons donc être un peu plus modérés dans l'agressivité avec laquelle nous accumulons des matériaux s'ils ont des racines mauvaises."

Réfléchissant à l'importance de la CAN Guest House qu'il a inaugurée dans l'État de Sokoto, Mgr Kukah a exhorté les chrétiens de l'État nigérian "à noter qu'en dépit du fait qu'elle soit la propriété de l'endroit, elle doit servir tous les individus, quelle que soit leur religion."

L'évêque catholique qui est à la tête du diocèse de Sokoto depuis son ordination épiscopale en septembre 2011 a plaidé pour des "lignes directrices acceptables" dans le fonctionnement de la maison d'hôtes. Il a déclaré : "Tout ce qui compte, c'est qu'il devrait y avoir des lignes directrices acceptables, des protocoles et des modules opérationnels conformes au bon sens en place."

S'exprimant également lors de l'événement du 25 juin, le président du CAN dans l'État de Sokoto, le père Nuhu Iliya, a déclaré que le CAN Guest House nouvellement mis en service n'appartient pas à un individu mais plutôt à tous les chrétiens.

Le Père Iliya a appelé les chrétiens de Sokoto et de tout le Nigéria à être "plus unis, à chanter un front commun et à travailler pour avoir un centre de culte CAN d'Etat qui n'appartient à aucune dénomination mais à tous les chrétiens".

More in Afrique