Une école jésuite au Zimbabwe rompt avec une tradition vieille de 125 ans et accueille 30 filles lors de son inauguration

Le recteur du collège St. George, le père Joe Arimoso (deuxième à gauche), avec quelques filles inscrites à l'école.
Credit: St. George's College/ Facebook

L'école de garçons la plus ancienne du Zimbabwe, en Afrique du Sud, dirigée par les membres de la Compagnie de Jésus (Jésuites), a rompu avec une tradition de 124 ans en admettant pour la première fois des filles dans ses locaux de Harare, une décision que l'administration de l'école a qualifiée d'"historique". ”

"Aujourd'hui est un jour historique pour nous tous. Après 124 ans, Saint-Georges accueille aujourd'hui des filles à l'école", a déclaré le recteur de l'institution, le père Joe Arimoso, dans une vidéo publiée le 10 février sur le site Facebook de la Jesuits Communications Zimbabwe.

Située dans la banlieue de Harare, à Borrowdale, l'école St. George's a accueilli les 30 premières filles de l'histoire de l'école, pour leurs études de A-levels le 10 février.

L'école compte une population totale de 820 élèves et suit le programme des examens internationaux de Cambridge (CIE) aux niveaux IGCSE, AS et A de l'International General Certificate of Secondary Education. 

Expliquant pourquoi l'institution a pris cette décision historique, le père Arimoso a fait référence aux Préférences Apostoliques Universelles (PAO), un ensemble de quatre domaines approuvés par le pape François en février 2019 qui servent de référence à tous les jésuites du monde entier.

"Nous devons comprendre qu'il y a 124 ans, lorsque l'école a été créée, elle était également déterminée par les facteurs sociaux de l'époque où les filles étaient essentiellement considérées comme restant à la maison", explique le père Arimoso dans la vidéo.

"Mais aujourd'hui", ajoute le clerc jésuite, "nous ne pouvons pas exclure les filles et de plus, quand la Compagnie de Jésus parle des quatre PAD - Préférences Apostoliques Universelles et que l'une d'entre elles dit spécifiquement que nous devons regarder les personnes exclues dans les communautés ; je pense que cette école excluait les filles et donc nous répondons à cela".

Outre le fait que l'institution adhère aux UAP, le responsable du marketing et des admissions Daniel Zanin a déclaré à ACI Afrique jeudi 13 février que la présence des étudiantes "permettra un apprentissage collaboratif dans un environnement d'apprentissage contemporain" et permettra à l'école d'optimiser son environnement d'apprentissage.

L'une des 30 filles de la première promotion, Providence Nhongo, qui suit des cours de mathématiques, de biologie, de chimie et d'études commerciales, a exprimé sa joie d'être à l'école en disant : "Je suis très excitée d'être ici parce que je vais devenir une pionnière de l'histoire à St George's, qui est une école en pleine croissance et qui offre exactement ce dont j'ai besoin.

Selon M. Zanin, alors que la première admission concernait 30 filles, le collège "vise à faire entrer environ 60-70 femmes" en 2021.

  1. Zanin a précisé que ces dames "ne se joignent à nous que pour leurs A-Levels. L'institution n'aura que des garçons dans les formulaires 1 à 4".

Sur l'état de préparation de l'institution pour ce changement historique, le responsable des admissions a déclaré à ACI Afrique lors de l'interview du jeudi 13 février : "Nous sommes bien préparés".

"Au cours de l'année dernière, notre personnel a participé à divers ateliers et discussions concernant l'introduction des femmes", a-t-il déclaré et ajouté, "nos collaborateurs internes ont également participé à diverses discussions sur la manière d'interagir et de travailler en collaboration avec les femmes".

Fondé en 1896 par le père Marc Barthélemy, jésuite français, le collège complète la Route du Blazer Rouge qui comprend trois établissements d'enseignement dirigés par les jésuites. Ils comprennent le Paul Miki Learning Centre (0-2 ans), Hartmann House (3-7 ans) et St. George's College (formulaires 1-6). Le nom Red Blazer fait référence aux blazers rouges portés par les étudiants. 

En 2003, l'Africa Almanac a classé le St George's College à la cinquième place des 100 meilleurs lycées d'Afrique, sur la base du calibre de l'enseignement, de l'engagement des étudiants, de la force et des activités des anciens élèves, du profil de l'école, de la visibilité sur Internet et dans les médias.

En 2014, l'école a été classée parmi les dix meilleures écoles secondaires du Zimbabwe.

Cette école de 124 ans est guidée par la devise "Ex Fide Fiducia", une expression latine qui signifie "De la foi vient la confiance".


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]