Advertisement

Un cardinal ghanéen désigné à la tête du Symposium des évêques catholiques d'Afrique et de Madagascar

Mgr Richard Kuuia Baawobr (au centre), le cardinal Fridolin Ambongo Besungu (à gauche) et Mgr Lucio Andrice Muandula (à droite) élus respectivement président, premier vice-président et deuxième vice-président du SCEAM le 30 juillet 2022. Crédit : ACI Afrique Mgr Richard Kuuia Baawobr (au centre), le cardinal Fridolin Ambongo Besungu (à gauche) et Mgr Lucio Andrice Muandula (à droite) élus respectivement président, premier vice-président et deuxième vice-président du SCEAM le 30 juillet 2022. Crédit : ACI Afrique

Le cardinal désigné ghanéen, Mgr Richard Kuuia Baawobr, a été élu président du Symposium des conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar ( SCEAM).

L'Ordinaire du lieu du diocèse de Wa, au Ghana, qui a été nommé cardinal le 29 mai, a été élu samedi 30 juillet, la veille de la célébration eucharistique marquant la fin de la 19e Assemblée plénière du SCEAM à Accra, la capitale du Ghana.

Mgr Baawobr doit succéder au cardinal Philippe Ouedraogo qui est à la tête du symposium continental depuis juillet 2019.

L'évêque ghanéen fait partie des 21 nouveaux cardinaux qui seront créés lors du prochain Consistoire prévu le 27 août.

Pour assister le cardinal désigné ghanéen en tant que premier-vice-président du SCEAM, il y a le cardinal Fridolin Ambongo Besungu de l'archidiocèse de Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC).

Advertisement

Mgr Lucio Andrice Muandula, du diocèse de Xai Xai, au Mozambique, a été élu deuxième vice-président du SCEAM.

Le nouveau président du SCEAM, âgé de 63 ans et originaire de son siège épiscopal, a été ordonné prêtre en juillet 1987.

Il a été élu premier assistant général du Supérieur général des Missionnaires d'Afrique à Rome, poste qu'il a occupé pendant six ans avant d'être élu Supérieur général en mai 2010.

Mgr Baawobr est connu au Ghana et au-delà pour de nombreux actes de charité, dont l'un des plus importants est son amour pour les personnes souffrant de troubles mentaux et qui ont été négligées par leurs familles.

More in Afrique

En 2016, l'année où le Saint-Père l'a nommé évêque, les bénévoles du projet de l'évêque qui s'occupe des personnes atteintes de maladies mentales ont commencé à parcourir les rues à la recherche de patients et à leur apporter des soins.

Le projet qui implique les paroisses, les organisations confessionnelles, les religieux et religieuses et les fidèles laïcs a également fait appel à des médecins et des infirmières qui ont commencé à fournir des médicaments gratuits. L'évêque aurait commencé à utiliser les plateformes médiatiques pour sensibiliser aux maladies mentales dans un pays où la stigmatisation des personnes souffrant de ces problèmes est élevée.

En juillet 2020, il a été nommé membre du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens (CPPUC).

Dans une interview accordée le 28 juillet à ACI Afrique, Mgr Baawobr a réfléchi à sa mission de cardinal, déclarant : "C'est l'occasion de renouveler notre engagement à servir et à servir en collaboration avec le Saint-Père."

Advertisement

"Il ressort très fortement que nous ne sommes pas seuls dans cette mission. Et le Saint-Père nous invite à partager, à collaborer avec lui", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "Je pense que j'en tire également le message que, où que nous soyons, si des personnes ont besoin de notre collaboration pour atteindre un objectif spécifique, nous devons l'offrir avec joie, humilité et simplicité."

Il poursuit : "Je pense toujours aux deux fils de Zébédée qui se disputent les places, l'un à gauche, l'autre à droite. À ce moment-là, Jésus leur rappelle que leur grandeur réside dans le service, qu'il est venu pour servir. Ainsi, je pense que chacun d'entre nous, où que nous soyons, nous sommes appelés à servir, et c'est ce qui fera notre grandeur, pas le titre."

Le cardinal désigné Baawobr a été élu par les évêques catholiques des huit associations régionales du symposium continental, qui comprennent l'Association des conférences épiscopales d'Afrique centrale (ACEAC), l'Association des conférences épiscopales membres d'Afrique de l'Est (AMECEA), l'Association des conférences épiscopales de la région d'Afrique centrale (ACERAC) et les conférences épiscopales régionales d'Afrique de l'Ouest (RECOWA/CERAO).

D'autres associations régionales comprennent l'Assemblée de la Hiérarchie Catholique d'Egypte (AHCE), les Conférences Episcopales Régionales d'Afrique du Nord (CERNA), Madagascar et les Conférences Episcopales de l'Océan Indien (CEDOI), et la Réunion Interrégionale des Evêques d'Afrique Australe (IMBISA).