Advertisement

La centration sur le Christ et l'altruisme soutiennent la nature eucharistique de l'Église : Nonce au Nigeria

Le Nonce apostolique au Nigeria a souligné la nécessité pour les catholiques de construire leur vie sur la personne de Jésus-Christ et d'être guidés par l'esprit d'altruisme, affirmant que le fait de se centrer sur le Christ et de se préoccuper du bien-être des autres soutient la nature eucharistique de l'Église.

Dans son homélie au cours de la Sainte Messe marquant la conclusion du cinquième Congrès eucharistique national dans la nation ouest-africaine, Mgr Antonio Guido Filipazzi a déclaré que les difficultés dans l'Église sont souvent le résultat d'attitudes erronées des baptisés, y compris certains personnages "charismatiques".

"L'Église qui naît de l'Eucharistie et qui est constamment nourrie par l'Eucharistie, doit être une communauté dans laquelle nous ne cherchons pas nos intérêts mais ceux du Christ et le vrai bien des autres", a déclaré Mgr Filipazzi lors de la Sainte Messe du dimanche 13 novembre.

Le représentant du pape François au Nigeria a ajouté : "Dans l'Église, on ne doit pas agir en fonction des intérêts d'une famille, d'un groupe ethnique, d'une association, d'un institut religieux, d'une paroisse, d'un diocèse ou d'un parti politique contre et au détriment des autres, mais on doit toujours rechercher l'unité dans la vérité, l'humilité, la charité et le service."

Mgr Filipazzi a déclaré qu'il trouvait regrettable que, bien que saint Paul, dans sa lettre aux Galates, appelle à l'unité du corps mystique du Christ, il y ait encore des divisions au sein de l'Église.

Advertisement

"Comment peut-on continuer à fomenter dans l'Église des contrastes, des divisions, des oppositions et des partis pris de toutes sortes ?" a demandé le nonce apostolique d'origine italienne dans son homélie prononcée le dernier jour du cinquième Congrès eucharistique national du Nigeria, qui a débuté le 11 novembre.

Il a appelé le peuple de Dieu dans la nation la plus peuplée d'Afrique à utiliser le Congrès eucharistique pour favoriser l'unité selon les mots de Jésus dans l'Évangile de Saint Jean, "Qu'ils soient un, afin que le monde croie".

Le diplomate du Vatican a également exprimé sa préoccupation quant aux défis de l'Église, qui sont principalement causés par ses membres, en déclarant : "Les difficultés de la communauté ecclésiale ne proviennent pas seulement d'attaques extérieures, telles que la persécution ou la discrimination, que nous condamnons à juste titre. Elles proviennent plutôt des attitudes erronées des baptisés - prêtres, personnes consacrées et laïcs."

Il a ajouté que certaines divisions internes de l'Église sont causées par certains personnages "charismatiques" qui font de fausses promesses et suscitent de faux espoirs.

Le diplomate d'origine italienne a exhorté les chrétiens à se méfier de ceux qui témoignent de faussetés parmi les membres de l'église.

More in Afrique

"Prenez garde que vous ne soyez pas égarés ; car plusieurs viendront en mon nom, disant : "C'est moi !" et : "Le temps est proche !". Ne les suivez pas", a déclaré Mgr Filipazzi, citant les paroles du Christ dans la lecture de l'Évangile du trente-troisième dimanche, le 13 novembre.

Le représentant du Saint-Père a appelé les catholiques de la nation ouest-africaine à rester unis dans l'Eucharistie.

L'Eucharistie est le sacrement qui garantit la lumière et la force d'en haut pour que nous persévérions à rester dans l'unité de l'Église et à servir les "faibles", c'est-à-dire à être de plus en plus ce que nous célébrons à chaque Sainte Messe", a-t-il déclaré.