Advertisement

Les évêques catholiques du Rwanda et du Burundi expriment leur solidarité avec les Congolais dans un contexte d'insécurité

Les évêques catholiques du Rwanda et du Burundi ont exprimé leur "solidarité et leur proximité spirituelle" avec le peuple de Dieu dans la République démocratique du Congo (RDC) voisine, alors que des rapports font état de conflits violents et de décès persistants.

Dans leur déclaration collective partagée avec ACI Afrique vendredi 18 novembre, les membres de l'Association des conférences épiscopales du Rwanda et du Burundi (ACOREB) expriment leur "profonde préoccupation" au sujet de l'insécurité dans l'est de la RDC.

"Nous, évêques de l'ACOREB, exprimons notre solidarité et notre proximité spirituelle avec le peuple congolais en proie à la violence meurtrière", indiquent les responsables de l'Église catholique des deux pays voisins d'Afrique de l'Est dans leur déclaration datée du mercredi 16 novembre.

Ils exhortent toutes les parties en conflit "à revenir à la table du dialogue et de la négociation afin de résoudre leurs conflits de manière pacifique sans compromettre la vie de personnes innocentes".

Les membres de l'ACOREB assurent en outre le peuple congolais de leur "proximité et de leurs prières pour la consolidation de la paix en RDC et dans toute la sous-région".

Advertisement

La RDC connaît de violents affrontements dans l'Est, notamment dans les régions de l'Ituri, du Kasaï et du Kivu, selon Global Conflict Tracker.

Des dizaines de groupes armés opéreraient dans la région orientale de la nation centrafricaine malgré la présence de plus de 16 000 casques bleus.

Le 14 novembre, l'Ordinaire du lieu du diocèse de Wamba en RDC a annoncé une marche pacifique contre l'insécurité dans la région orientale du pays, qui sera entreprise par son siège épiscopal.

"Par cette marche pacifique, nous allons montrer au monde entier que nous en avons assez des guerres répétitives à l'Est du pays", a déclaré Mgr Janvier Kataka Luvete en référence à la marche prévue le 4 décembre.

Il a ajouté : "C'est aussi une façon d'exprimer notre attachement à l'unité et à l'intégrité du territoire national."

More in Afrique

L'évêque congolais a ajouté : "Nous devons montrer que ceux qui sont à l'Est des pays voisins de la RDC, et tous ceux qui sont de mèche avec les agresseurs de l'Ituri, sont complices de la déstabilisation de notre pays."

Le 10 novembre, les évêques catholiques de la RDC ont exprimé leur inquiétude face à l'insécurité dans le pays et ont appelé à une action collective pour rétablir la paix.

Dans leur déclaration collective, les membres de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont mis en exergue les cas d'insécurité enregistrés dans le pays ces derniers temps et ont appelé à une responsabilité collective en vue de restaurer la paix dans le pays.

"Nous sommes préoccupés par la détérioration de la sécurité dans notre pays et, mus par notre mission prophétique, nous tirons la sonnette d'alarme sur le danger que court notre pays et sur la responsabilité de chacun d'entre nous", ont déclaré les membres de la CENCO dans leur message publié à l'issue de leur Assemblée plénière extraordinaire tenue du 7 au 9 novembre à Kinshasa.