Advertisement

"Votre douleur est ma douleur" : Le pape François écrit une lettre pour marquer les neuf mois de guerre en Ukraine

Le pape François tient un drapeau qu'il a reçu de Bucha, en Ukraine, lors de son audience générale du 6 avril 2022. | Vatican Media Le pape François tient un drapeau qu'il a reçu de Bucha, en Ukraine, lors de son audience générale du 6 avril 2022. | Vatican Media

Dans une lettre émouvante adressée au peuple ukrainien, le pape François a écrit qu'il voit la croix du Christ dans les tortures et les souffrances endurées par les Ukrainiens en neuf mois de guerre.

"Je voudrais unir mes larmes aux vôtres et vous dire qu'il n'y a pas un jour où je ne suis pas proche de vous et où je ne vous porte pas dans mon cœur et dans mes prières", écrit le pape dans cette lettre.

"Votre douleur est ma douleur. Dans la croix de Jésus aujourd'hui, je vous vois - vous qui souffrez de la terreur déclenchée par cette agression."

Le pape François a poursuivi en disant que "la croix qui a torturé le Seigneur revit dans les tortures trouvées sur les cadavres" et "dans les fosses communes découvertes dans différentes villes."

Le Vatican a publié la lettre en ukrainien et en italien le 25 novembre, un jour après qu'elle ait été signée par le pape François dans la basilique de Saint-Jean-de-Latran.

Advertisement

Dans la lettre, le pape François rappelle sa consécration de la Russie et de l'Ukraine au Cœur Immaculé de Marie le 25 mars dernier.

Il a déclaré : "Que Notre Dame, sa Mère et la nôtre, veille sur vous. À son Cœur Immaculé, en union avec les évêques du monde entier, j'ai consacré l'Église et l'humanité, en particulier votre pays et la Russie."

"A son Cœur maternel, je présente vos souffrances et vos larmes".

Le pape François a fréquemment prié pour "l'Ukraine martyrisée" lors de ses audiences publiques depuis que la Russie a lancé son invasion à grande échelle en février.

Sa lettre au peuple ukrainien a été signée exactement une semaine après qu'il ait rencontré en privé l'archevêque ukrainien Mieczysław Mokrzycki de Lviv et l'évêque Jan Sobiło, évêque auxiliaire de Kharkiv-Zaporizhia en Ukraine et que le secrétaire d'État du Vatican ait offert une messe pour la paix en Ukraine.

More in Afrique

La lettre du pape mentionne le "génocide de l'Holodomor", la famine provoquée par l'homme en Ukraine soviétique qui a tué des millions de personnes entre 1932 et 1933, et la force d'âme dont fait preuve le peuple ukrainien aujourd'hui.

"Même dans l'immense tragédie qu'il subit, le peuple ukrainien ne s'est jamais découragé ni abandonné à l'apitoiement. Le monde a reconnu un peuple audacieux et fort, un peuple qui souffre et prie, pleure et lutte, résiste et espère : un peuple noble et martyr", a déclaré François.

"Je continue à me tenir à vos côtés avec mon cœur et ma prière et avec la préoccupation humanitaire que vous puissiez vous sentir accompagnés, que vous ne vous habituiez pas à la guerre, que vous ne soyez pas laissés seuls aujourd'hui et surtout demain, quand viendra peut-être la tentation d'oublier votre souffrance."