Advertisement

"Le pardon peut construire des ponts, réparer les relations brisées" : Un évêque catholique au Soudan du Sud

Mgr Matthew Remijio Adam, évêque du diocèse de Wau au Soudan du Sud Mgr Matthew Remijio Adam, évêque du diocèse de Wau au Soudan du Sud

L'évêque catholique du diocèse de Wau au Soudan du Sud a souligné la nécessité du pardon au sein du peuple de Dieu dans cette nation d'Afrique centrale et orientale, affirmant que cette pratique peut "construire des ponts" et "réparer les relations brisées".

Dans une interview avec Voice of Hope Radio (VoH) rapportée lundi 28 novembre, Mgr Matthew Remijio a déclaré que le pardon peut également aider à construire "un avenir commun plus pacifique" au sein des communautés.

"Le pardon peut aider à construire des ponts entre des personnes opposées et aider à réparer les relations brisées", a déclaré Mgr Remijio dans l'interview, ajoutant : "Cela nous aidera également à construire un avenir commun plus pacifique et, en fin de compte, à maintenir la paix au sein de nos communautés."

Le membre soudanais du Sud des Missionnaires Comboniens (MCCJ) a souligné la nécessité pour le peuple de Dieu de rechercher le pardon afin de vivre "en harmonie avec Dieu et avec nos frères et sœurs".

"Sans demander le pardon de nos péchés, nous ferons face à une séparation éternelle d'avec Dieu", a déclaré l'évêque catholique de 50 ans qui est à la tête du diocèse de Wau depuis son ordination épiscopale en janvier 2021.

Advertisement

Il a poursuivi en soulignant les erreurs commises par les chrétiens qui les éloignent de l'amour et du pardon de Dieu, en déclarant : "Nous ne pouvons pas chercher le pardon de Dieu lorsque nous continuons à vivre dans la violence, la haine, la jalousie et l'envie."

Mgr Remijio a exhorté les chrétiens à "demander le pardon avec un cœur pur".

Réfléchissant sur la saison liturgique de l'Avent, l'évêque catholique a déclaré : "C'est un temps que l'Église a donné à chacun d'entre nous la possibilité de demander la miséricorde et le pardon de Dieu afin d'être plus proches les uns des autres."

Il a invité le peuple de Dieu placé sous sa responsabilité pastorale à "consacrer plus de temps aux messages du salut."

"Si nous nous engageons en tant que chrétiens sur les messages du salut, le taux de violence et de criminalité que nous connaissons dans notre société diminuerait", a déclaré l'évêque catholique du Soudan du Sud à VoH.

More in Afrique

Il a souligné le besoin de conversion pendant l'Avent, plaidant pour un changement "vers une nouvelle vie pendant cette saison."

"Il est temps de se réunir en tant que chrétiens pour préparer nos cœurs et nos esprits pour l'anniversaire de la naissance du Seigneur à Noël", dit Mgr Remijio dans l'interview qui a été rapportée le 28 novembre.