Advertisement

Les chrétiens du Kenya participent à une semaine de prière pour l'unité et appellent à "ne discriminer personne"

Le père Innocent Maganya. Crédit : P. Innocent Maganya Le père Innocent Maganya. Crédit : P. Innocent Maganya

Le prêtre catholique à la tête du Mouvement œcuménique international - Chapitre du Kenya (IEM-K) a, dans son message pour la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens (WPCU), appelé les disciples du Christ dans la nation d'Afrique de l'Est à éviter toute forme de discrimination.

Dans une interview accordée à ACI Afrique, le Père Innocent Maganya a réfléchi au thème de la célébration de cette année, "Faire le bien ; rechercher la justice".

Le père Maganya a déclaré que le thème de l'initiative de prière annuelle "est un rappel, dans la lignée des paroles du prophète Isaïe, que nous sommes tous appelés à faire le bien et à rendre justice."

"Nous ne devons pas discriminer qui que ce soit en raison de son origine raciale ou ethnique. C'est un appel pour tous les chrétiens, protestants et catholiques, à faire le bien", a déclaré le président de l'IEM-K lors de l'entretien du jeudi 19 janvier.

Le membre de la Société des Missionnaires d'Afrique (MAfr.) a déclaré que les chrétiens doivent "aller au-delà de nos divisions ethniques et travailler ensemble pour faire le bien, travailler pour la promotion de la justice, lutter contre la corruption, prendre soin des pauvres et des marginalisés dans notre société".

Advertisement

Le thème est également un appel à tous les chrétiens à se donner la main et à s'élever contre les maux de la société tels que la corruption et l'oppression des membres vulnérables et marginalisés de la société, a déclaré le père Maganya.

La WPCU est célébrée chaque année du 18 au 25 janvier. Le thème de la semaine est produit par différentes églises locales à travers le monde.

Le thème de cette année, choisi par le Conseil des Eglises du Minnesota (Etats-Unis), a été motivé par les conséquences de l'exécution extrajudiciaire de George Floyd et le procès de l'officier de police responsable de sa mort.

Dans son message contenant le matériel à utiliser tout au long de la semaine, le père Maganya déclare que le rassemblement de diverses confessions chrétiennes pour observer la semaine de prière annuelle "nous rappelle notre engagement chrétien commun envers la justice et la miséricorde".

Il ajoute que tout en se donnant la main pour marquer cette célébration annuelle, les chrétiens "doivent reconnaître que l'Église n'a pas toujours marché avec les pauvres."

More in Afrique

"Que notre célébration soit une occasion de repentir et un appel à l'action", déclare le prêtre qui occupe la fonction de directeur de l'Institut du dialogue interreligieux et des études islamiques (IRDIS) au Tangaza University College, basé au Kenya.

Le père Maganya affirme que la lutte contre la corruption, l'injustice et l'oppression est une mission à la fois personnelle et collective.

Dans le cadre de ses activités pour marquer la WPCU, l'IEM-K a organisé un service œcuménique qui aura lieu le samedi 21 janvier à la paroisse catholique Our Lady of the Rosary Ridgeways de l'archidiocèse de Nairobi.