Les évêques portugais invitent les nations du monde à se consacrer à Fatima

Image de Notre-Dame de Fatima dans la cathédrale de Lisbonne.
Credit: Kate Veik/CNA

Le mercredi 25 mars, en la solennité de l'Annonciation, des nations du monde entier peuvent être consacrées au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie dans une liturgie qui sera célébrée au Sanctuaire de Notre-Dame de Fatima.

Le Sanctuaire a été construit à l'endroit où, en 1916 et 1917, la Sainte Vierge Marie est apparue à trois enfants portugais.

En réponse à la pandémie mondiale de coronavirus, la conférence épiscopale portugaise a annoncé la semaine dernière qu'elle reconsacrerait le Portugal au Christ et à Marie dans la soirée du 25 mars.

Peu après cette annonce, la conférence des évêques espagnols a demandé que leur pays soit également consacré dans la même liturgie.
Le secrétaire général de la conférence épiscopale portugaise a déclaré à ACI Digital, le partenaire d'information en langue portugaise de la CNA, que d'autres pays peuvent également se joindre à l'initiative, simplement par une demande de leur conférence épiscopale respective à la conférence épiscopale du Portugal.

Au cours de la liturgie du 25 mars, le cardinal Manuel Clemente, patriarche de Lisbonne, aux côtés du cardinal António Marto, évêque diocésain de Fatima, dirigera le chapelet, avant de consacrer la péninsule ibérique, ainsi que tout autre pays se joignant à l'initiative, au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur immaculé de Marie.

La pandémie mondiale de coronavirus a infecté près de 400 000 personnes et en a tué plus de 16 000 dans le monde.

Au Portugal, plus de 2 000 personnes ont été infectées et plus de 20 ont été tuées. Dans l'Espagne voisine, plus de 30 000 personnes ont été infectées et 2 200 ont été tuées.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]