COVID-19 : Les évêques catholiques du Kenya suspendent officiellement la messe publique.

Les chrétiens catholiques du Kenya lors de la Journée nationale de prière au sanctuaire de Subukia, le 5 octobre 2019.
Credit: ACI Afrique

Les évêques catholiques du Kenya ont, dans une déclaration collective lundi 23 mars, officiellement suspendu la célébration de la messe publique et d'autres rassemblements religieux, conformément aux directives du gouvernement visant à contrôler la propagation de COVID-19, y compris l'interdiction de toute forme de rassemblement religieux.

"Nous suspendons les messes publiques quotidiennes et dominicales, ainsi que d'autres activités liturgiques et pastorales impliquant le rassemblement des fidèles", peut-on lire dans la déclaration du 23 mars de la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB) vue par ACI Afrique.

Dans cette déclaration, les évêques du Kenya demandent aux prêtres de "continuer à célébrer la messe quotidienne en privé, sans les fidèles, aux intentions des paroissiens et de la nation".

Afin de s'assurer que les fidèles soient nourris spirituellement pendant cette période, les évêques ont, dans la déclaration de deux pages, invité les prêtres à être disponibles "pour accompagner de façon créative les fidèles individuellement sur le plan pastoral, y compris l'onction des malades, la communion en dehors de la messe et d'autres nourritures spirituelles, tout en observant la distance sociale et le haut niveau d'hygiène".

Dans leur déclaration collective, les prélats ont également exhorté les prêtres à mettre leurs contacts à la disposition des fidèles pour qu'ils puissent les joindre facilement en cas de besoin.

Les dirigeants de l'Église ont exhorté les fidèles du Kenya "à lire et à réfléchir à la Parole de Dieu, à offrir des prières individuelles, à réciter le Saint Rosaire, à prier les neuvaines et à faire d'autres exercices spirituels dans leurs maisons respectives".

"Nous continuerons tous à prier Dieu où que nous soyons pour mettre fin à cette pandémie de Coronavirus et aux souffrances actuelles du peuple", ont promis et ajouté les dirigeants catholiques, "Nous exhortons tous les chrétiens à utiliser ce temps de restriction dans leurs foyers pour renforcer leurs liens familiaux en partageant des moments et en planifiant ensemble leurs programmes, projets et autres entreprises communes, tout en observant le guide de la distance sociale".

Signé par le président du KCCB, Mgr Philip Anyolo, la déclaration exprime la promesse des évêques de garder le peuple de Dieu "dans nos prières alors que nous cherchons l'intervention divine pour mettre fin à cette pandémie qui menace la vie des gens dans le monde entier. ”

"En tant que chrétiens, intensifions tous nos prières, mettons notre espoir et notre confiance en Dieu qui est capable de nous guérir et de nous protéger de toutes les maladies", déclarent les évêques.

La déclaration collective des évêques du 23 mars aborde également la réaction du gouvernement lorsque les évêques catholiques ont annoncé, dans leur message du 19 mars, que les églises resteraient ouvertes entant que lieu où le peuple de Dieu peut "trouver réconfort et force auprès de Dieu", une déclaration qui a provoqué la colère du gouvernement.

Le dimanche 22 mars, le secrétaire principal à l'intérieur du Kenya, Karanja Kibicho, a chargé des agents administratifs de veiller à ce qu'aucun rassemblement religieux n'ait lieu dans leurs juridictions respectives en disant : "Veillez à ce que toutes les églises, mosquées et temples soient fermés. Si certains sont ouverts dans votre région, vous en serez tenu personnellement responsable".

"Pour aller de l'avant, nous allons engager le gouvernement à impliquer les dirigeants de l'Église avant de faire certaines déclarations afin d'éviter la publication de directives qui sont gravement préjudiciables à la Foi", ont affirmé les évêques catholiques dans la déclaration collective du 23 mars.

 

 


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]