Advertisement

Congrès eucharistique au Soudan du Sud : Un cardinal exhorte les dirigeants à "se désinfecter du tribalisme"

Lors du lancement du Congrès eucharistique au Soudan du Sud, le cardinal Stephen Ameyu Martin Mulla, de l'archidiocèse catholique de Juba, a exhorté les dirigeants à "désinfecter les gens du tribalisme" afin de construire un pays plus fort et plus uni.

S'adressant aux fidèles lors du lancement du Congrès eucharistique annuel le 26 novembre dans le diocèse catholique de Wau, le cardinal Mulla a déclaré qu'il était du devoir du gouvernement et des dirigeants de l'Église de libérer le pays du tribalisme.

''En tant que responsables de l'Église et du gouvernement, nous devons désinfecter notre peuple du tribalisme et du régionalisme, car ce n'est qu'ainsi que nous pourrons construire un Soudan du Sud fort, afin que nous puissions être un seul peuple de Dieu'', a déclaré le cardinal sud-soudanais.

Il a ajouté : "Nous devons réfléchir sérieusement à nos propres rôles, chacun d'entre nous en particulier, ceux qui sont à la tête du gouvernement et ceux qui sont à la tête de l'Église. C'est une tâche difficile car notre peuple a été infecté par la maladie appelée tribalisme et c'est à nous de le désinfecter de ce tribalisme".

Avant le lancement du Congrès eucharistique, les évêques catholiques, les délégués diocésains catholiques et les chrétiens du diocèse catholique de Wau ont effectué une procession solennelle le 25 novembre depuis le centre de prière St Josephine Bakhita - Lokoloko jusqu'à la cathédrale St Mary Help of Christians dans la ville de Wau.

Advertisement

Le long du parcours, plusieurs stations ont permis de prier pour les différents besoins des populations du Soudan du Sud et du Soudan.

Parmi les lieux de prière figuraient des zones résidentielles, l'université de Bahr El-Ghazal et la prison centrale de Wau.

Des centaines de détenus se sont rassemblés à la porte intérieure de la prison en chantant les louanges de Dieu avant de recevoir les bénédictions du Christ dans le Saint Sacrement de l'Eucharistie.

Des milliers de chrétiens ont participé à la procession qui était accompagnée de diverses intentions de prière, du Saint Rosaire et de chants dévotionnels.

Le lancement du congrès, qui durera toute l'année, sera consacré à des catéchèses et à des animations sur la Sainte Eucharistie, ainsi qu'à des prières d'action de grâce pour le Jubilé d'or de l'établissement de la Hiérarchie du Soudan du Sud.

More in Afrique

Le Congrès eucharistique culminera dans l'archidiocèse catholique de Juba le 24 novembre 2024.