Advertisement

Les évêques catholiques du Kenya exhortent le gouvernement à "répondre rapidement" aux victimes d'El Niño

Les membres de la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB). Crédit : KCCB Les membres de la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB). Crédit : KCCB

Les membres de la Conférence des évêques catholiques du Kenya (KCCB) appellent le gouvernement de ce pays d'Afrique de l'Est à "répondre rapidement" aux dommages causés par les pluies El Nino en cours, en particulier en aidant les victimes des pluies qui auraient fait au moins 120 morts et déplacé environ 90.000 personnes.

Dans leur déclaration collective publiée mercredi 29 novembre, les évêques catholiques affirment qu'une intervention rapide dans la situation est essentielle pour soulager la détresse immédiate causée par les pluies qui ont causé des destructions massives dans la région de l'Afrique de l'Est.

"Nous appelons le gouvernement à réagir rapidement en apportant un soutien solide aux personnes et aux communautés touchées", affirment les évêques dans la déclaration signée par leur président, Mgr Martin Kivuva Musonde, de l'archidiocèse de Mombasa.

Ils ajoutent : "Nous exhortons tout particulièrement le gouvernement à faire preuve de sensibilité à l'égard des besoins des Kenyans dans le contexte des effets négatifs d'El Niño".

Les évêques insistent sur l'utilisation responsable des fonds alloués pour atténuer l'impact des pluies qui ont commencé en octobre, soulignant l'importance de la transparence et de la responsabilité dans l'utilisation des fonds.

Advertisement

"Comme nous l'avons appris des incidents passés, les fonds d'aide aux sinistrés doivent être utilisés dans le but prévu, en donnant la priorité au bien-être de nos citoyens plutôt qu'aux intérêts personnels", déclarent les membres de la KCCB.

Décriant les expériences passées où les catastrophes ont été utilisées par "quelques individus égoïstes" pour détourner les fonds de secours, les évêques appellent à donner la priorité à la vie humaine dans les efforts collectifs visant à atténuer la crise d'El Nino.

Dans leur déclaration, les évêques catholiques appellent à la coopération entre les entités publiques et privées afin d'éviter de nouveaux dégâts et exhortent en particulier le gouvernement à engager pleinement ses équipes de gestion des catastrophes pour venir en aide aux victimes.

L'engagement entre les entités publiques et privées, disent-ils, "devrait englober l'évacuation efficace des personnes affectées, des interventions immédiates pour faire face aux défis émergents, et une assistance proactive pour aider les communautés à se préparer à des impacts potentiels prolongés si El Nino persiste".

Entre-temps, les membres du KCCB ont exprimé leur sympathie à l'égard des personnes touchées par les pluies d'El Nino et ont appelé à davantage de mesures de précaution, tant de la part des citoyens que du gouvernement, afin d'atténuer les effets des pluies.

More in Afrique

Nous adressons nos condoléances et notre promesse de prières à toutes les familles qui ont perdu leurs proches dans ces catastrophes et à celles qui ont été touchées ou blessées", déclarent les évêques, qui implorent "que Dieu vous accorde du réconfort, alors que nous cherchons tous des moyens de vous aider". Nous remercions également ceux qui, à titre individuel ou corporatif, se sont déjà mobilisés pour venir en aide aux sinistrés."