Advertisement

Les jésuites d'Afrique appellent à des efforts concertés dans la lutte contre le VIH/SIDA

Le président de la Conférence des Jésuites d'Afrique et de Madagascar (JCAM) a lancé un appel à la collaboration pour lutter contre le VIH/SIDA.

Dans sa déclaration à l'occasion de la Journée mondiale du sida, qui a été célébrée le vendredi 1er décembre, le père José Minaku a fait remarquer que si le monde a enregistré des progrès significatifs dans la lutte contre le VIH/sida, la guerre contre ce fléau n'est pas terminée.

"Une calamité peut toucher quelques personnes, mais sa solution concerne tout le monde", a déclaré le père Minaku, ajoutant que la lutte contre le VIH/sida "ne peut pas être laissée uniquement à un individu ou à quelques personnes", mais "doit être une responsabilité partagée".

"Les efforts de toutes les parties prenantes, y compris les jeunes, engagés dans des innovations transparentes, responsables et durables apporteront une solution rapide à ce défi", a-t-il déclaré.

Le prêtre a souligné la nécessité d'efforts concertés pour lutter contre la pandémie : "Un proverbe africain dit qu'un arbre qui tombe écrase des bébés innocents, mais que lorsque les toiles d'une araignée se rejoignent, elles peuvent piéger un lion".

Advertisement

Il a ajouté que les efforts "doivent aller au-delà de la santé et de la médecine pour toucher toutes les dimensions du bien-être".

"Les solutions efficaces doivent placer la communauté touchée et les personnes infectées par le VIH et le sida au centre des préoccupations", déclare le membre de la Compagnie de Jésus (Jésuites) dans son message à l'occasion de l'événement annuel célébré le 1er décembre depuis 1988.

Cette année, l'événement est célébré sous le thème "Let the communities lead !".

Dans son message, le président du JCAM observe que le thème de 2023 "reconnaît à juste titre l'action des personnes affectées et de leurs communautés tout en admettant la futilité d'une action qui exclut la participation active de chaque membre de la société."

"Il souligne l'importance de penser et d'agir ensemble. Il s'agit d'une déclaration selon laquelle aucun problème n'appartient à une seule personne", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "Laisser les communautés diriger" est un appel à l'engagement pour tous, un appel à la collaboration dans la mission du Seigneur."

More in Afrique