Advertisement

Evitez "toute forme de vanité" : Un cardinal du Vatican aux diacres nouvellement ordonnés au Soudan du Sud

Michael Cardinal Czerny après l'ordination diaconale des séminaristes Michael Thilyang Gatkek, Emmanuel Changjwok Pawang Lual, et Matthew Akoabanda Arrey à l'église catholique dédiée en l'honneur de Sainte Joséphine Bakhita le 8 février 2024. Crédit : Dicastère pour la promotion du développement humain intégral Michael Cardinal Czerny après l'ordination diaconale des séminaristes Michael Thilyang Gatkek, Emmanuel Changjwok Pawang Lual, et Matthew Akoabanda Arrey à l'église catholique dédiée en l'honneur de Sainte Joséphine Bakhita le 8 février 2024. Crédit : Dicastère pour la promotion du développement humain intégral

Le préfet du Dicastère du Vatican pour la promotion du développement humain intégral (DPIHD) a appelé les trois diacres qu'il a ordonnés au Soudan du Sud le jeudi 8 février, en la fête de Sainte Joséphine Bakhita, à s'abstenir de toute forme d'orgueil et d'auto-idolâtrie qui, selon lui, les éloignerait des grâces de Dieu.

Dans son homélie lors de l'ordination diaconale des séminaristes Michael Thilyang Gatkek, Emmanuel Changjwok Pawang Lual et Matthew Akoabanda Arrey, le cardinal Michael Czerny les a exhortés à faire partie de ceux qui "construisent une civilisation d'amour et de paix dans le monde d'aujourd'hui".

La mission de contribuer à la culture de l'amour et de la paix peut être accomplie "en imitant Jésus-Christ, le Maître qui est venu, non pour être servi, mais pour servir", a-t-il dit aux diacres élus, et il a souligné que "votre ministère doit être centré sur Lui, en évitant toute forme de vanité qui pourrait vous distraire".

"Cela signifie éviter toute forme d'avidité, de soif de pouvoir, de richesse, de tribalisme ou même de nationalisme malsain", a expliqué le cardinal Czerny.

Advertisement

Il a ensuite reconnu que la mission d'évangélisation n'est pas sans défis et a déclaré : "Face aux difficultés de notre époque, vous devez parler de Jésus, témoigner de Jésus, avec espérance, gaieté et joie, en particulier lorsque vous rencontrez les pauvres et les personnes qui souffrent."

"À la lumière de ces défis et d'autres défis particuliers que vous rencontrerez tout au long de votre vie et de votre ministère, je vous indique les engagements que vous prendrez lorsque nous célébrerons le rituel de l'ordination des diacres", a déclaré le membre de la Compagnie de Jésus (SJ/Jésuites) d'origine tchèque aux diacres élus du diocèse de Malakal dans l'église catholique dédiée en l'honneur de Sainte Joséphine Bakhita, la sainte d'origine soudanaise, qui est la patronne des victimes de l'esclavage moderne et de la traite des êtres humains.

Le cardinal, qui est arrivé au Soudan du Sud le 3 février pour un voyage pastoral de huit jours afin de marquer le premier anniversaire de la toute première visite papale dans le pays, a conduit le peuple de Dieu à l'église Sainte Joséphine Bakhita pour marquer la dixième Journée mondiale annuelle de prière et de réflexion contre la traite des êtres humains, dont le thème est "Cheminer dans la dignité". Écouter. Rêver. Agir".

Dans son homélie, il a rappelé les propos tenus par le pape François lors de l'audience générale du 11 octobre 2023, illustrés par la vie de sainte Bakhita. Le Saint-Père a déclaré : "La vocation des opprimés est de se libérer et de libérer leurs oppresseurs, en devenant des restaurateurs de l'humanité. Ce n'est que dans la faiblesse des opprimés que peut se révéler la force de l'amour de Dieu, qui libère les uns et les autres".

More in Afrique

Selon le cardinal Czerny, "Bakhita a pu faire l'expérience du service, non pas comme un esclavage, mais comme l'expression du don gratuit de soi".

"En cela et à bien d'autres égards, je vous invite à vous inspirer de cette grande sainte originaire de cette partie du monde", a-t-il déclaré aux diacres élus.

Le cardinal Czerny a insisté sur la nécessité pour eux d'embrasser l'esprit de service. Il a déclaré : "Chers frères Michel, Emmanuel et Matthieu, le fil conducteur de la prière et du rituel d'aujourd'hui, l'identité d'un diacre, c'est le service".

Advertisement

"Le diaconat est un ministère de service qui exige une proximité avec le Christ, l'évêque et les prêtres, les diacres et le peuple de Dieu, en particulier les pauvres et les souffrants", a déclaré le cardinal, qui a fondé et dirigé le Réseau jésuite africain contre le sida (AJAN).

Le préfet du DPIHD du Vatican, qui doit conclure sa visite pastorale au Soudan du Sud vendredi 9 février, a imploré : " Prions pour ces trois hommes alors qu'ils reçoivent le grand sacrement de l'ordre et acceptent leurs nouvelles responsabilités pastorales. Et avec notre Saint-Père, le Pape François, prions pour que nous soyons tous un dans le Christ Jésus".

La visite œcuménique du 3 au 5 février 2023 au Soudan du Sud, que le pape François a réalisée aux côtés de l'archevêque de Canterbury, Justin Welby, et du modérateur de l'Église d'Écosse, Iain Greenshields, a été organisée sous le thème " Je prie pour que tous soient un ", tiré de Jean 17.