Advertisement

"Nous rendons grâce à Dieu" : Un évêque catholique de Côte d'Ivoire parle de l'organisation et de la victoire de la Côte d'Ivoire à la CAN

L'évêque catholique du diocèse de Yamoussoukro en Côte d'Ivoire est reconnaissant envers Dieu d'avoir permis à la nation ouest-africaine d'organiser et de sortir vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations ( CAN ) qui s'est achevée le dimanche 11 février.

La Côte d'Ivoire a accueilli la 34ème édition de la CAN, la compétition de 2024 qui a rassemblé 24 pays africains qualifiés pour le tournoi.

Dans une interview accordée à ACI Afrique quelques minutes après la victoire de la Côte d'Ivoire sur le Nigeria (2-1), Mgr Joseph Aka a utilisé l'analogie de la "mort" et de la "résurrection" de Jésus-Christ pour évoquer le parcours de l'équipe nationale ivoirienne qui a remporté une troisième victoire à la CAN.

"Nous rendons grâce à Dieu de nous avoir donné la grâce d'organiser et de gagner. Que son nom soit béni", a déclaré Mgr Aka.

L'évêque catholique ivoirien a ajouté : "La Côte d'Ivoire est morte et le troisième jour, la Côte d'Ivoire est ressuscitée. Après la résurrection, la Côte d'Ivoire ne peut plus mourir".

Advertisement

La Côte d'Ivoire a perdu deux de ses trois matches de phase de groupe, dont la défaite 4-0 contre la Guinée équatoriale après avoir perdu 1-0 contre le Nigeria. Alors que le pays connaissait des résultats décevants, la fédération ivoirienne de football a licencié son entraîneur.

La qualification de la Côte d'Ivoire pour la phase à élimination directe s'est faite grâce à la victoire du Maroc sur la Zambie dans un autre groupe. Elle s'est qualifiée en tant que l'une des quatre meilleures équipes classées troisièmes. La nation ouest-africaine a tenté en vain d'engager un autre entraîneur.

Lors de son match contre le champion en titre, le Sénégal, considéré comme l'équipe la plus forte du tournoi, la Côte d'Ivoire s'est imposée aux tirs au but après prolongation.

En demi-finale, la Côte d'Ivoire a battu la République démocratique du Congo (RDC) par un seul but.

Dans l'interview accordée à ACI Afrique, Mgr Aka a déclaré : "C'était la CAN de l'hospitalité et c'est le pays de l'hospitalité qui l'a remportée".

More in Afrique

Dans un communiqué publié lundi 12 février, les membres de la Conférence épiscopale de Côte d'Ivoire (CECCI) "félicitent les Eléphants de Côte d'Ivoire pour leur belle victoire".

La nation ouest-africaine a remporté le tournoi de football continental pour la première fois en 1992. Le pays a également remporté la CAN 2015.

En remportant le tournoi en tant que pays hôte, la Côte d'Ivoire suit l'Égypte, la nation nord-africaine qui a soulevé le trophée en 2006.

Les Eléphants remportent 7 millions de dollars de prix, tandis que le Nigeria reçoit 4 millions de dollars de la Confédération africaine de football.