Le Pape François sur la Journée Mondiale pour la Création : COVID-19 est une "sonnette d’alarme" pour la Sauvegarde de la Création

Le Pape François sur la place Saint-Pierre le 16 mars 2016.
Credit: Daniel Ibáñez/CNA.

Le Pape François a publié mardi un message pour la Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création dans lequel il appelle à la repentance pour les liens brisés de l'humanité avec la création de Dieu et avec les autres.

" Aujourd’hui, la voix alarmée de la création nous exhorte à retourner à une juste place dans l’ordre naturel, à nous rappeler que nous sommes une partie, et non pas les patrons, du réseau interconnecté de la vie. La désintégration de la biodiversité, l’augmentation vertigineuse des désastres climatiques, l’impact inégal de la pandémie actuelle sur les plus pauvres et les plus fragiles sont des sonnettes d’alarme face à l’avidité effrénée de la consommation", a écrit le Pape François dans le message publié le 1er septembre.

"Car le monde a été fait pour communiquer la gloire de Dieu, pour nous aider à découvrir dans sa beauté le Seigneur de tous et à revenir à lui", a dit le Pape.

Le Pape François a suggéré que la pandémie de coronavirus constituait un "moment décisif" pour les gens, leur permettant d'examiner leurs habitudes d'utilisation de l'énergie, de consommation, de transport et d'alimentation, afin d'éliminer le superflu et les aspects destructeurs de nos économies au profit de "modes de vie" pour le commerce, la production et le transport des marchandises.

"D'une certaine manière, la pandémie actuelle nous a amenés, en quelque sorte, à redécouvrir des styles de vie plus simples et durables. La crise, dans un certain sens, nous a donné la possibilité de développer de nouvelles façons de vivre. Il a été possible de constater comment la terre réussit à se reprendre si nous lui permettons de se reposer : l’air est devenu plus sain, les eaux plus transparentes, les espèces animales sont revenues dans de nombreux endroits d’où elles avaient disparu", a-t-il déclaré.

"Aujourd'hui, nous devons trouver des modes de vie justes et durables qui puissent donner à la Terre le repos dont elle a besoin, des modes de vie qui satisfassent tout le monde avec une suffisance, sans détruire les écosystèmes qui nous font vivre".

La Journée mondiale de prière pour la sauvegarde de la création a été instituée suite à la publication de l'encyclique Laudato si' en 2015. Le Pape François a déclaré dans son message de 2020 que la période du 1er septembre au 4 octobre - la fête de saint François d'Assise - est célébrée comme un "Temps de la Création".

Dans le cadre du "Temps de la création", des webinaires en ligne seront organisés tout au long du mois de septembre sur le thème du développement durable dans différentes régions du monde. Une traduction en direct sera assurée.

Le Pape a ajouté qu'il était heureux d'apprendre que le thème du "Temps de la Création" de cette année est "le Jubilé de la Terre", car un jubilé est un moment pour "se souvenir, revenir, se reposer, restaurer et se réjouir".

"Un Jubilé est un temps pour retourner à Dieu notre créateur aimant. Nous ne pouvons pas vivre en harmonie avec la création si nous ne sommes pas en paix avec le Créateur qui est la source et l'origine de toutes choses. Comme l'a observé le Pape Benoît, "la consommation brutale de la création commence là où Dieu manque, là où la matière est devenue simplement matérielle pour nous, là où nous sommes nous-mêmes la mesure ultime, là où tout est simplement notre propriété", a-t-il déclaré. 

Le Pape François a souligné les mesures spécifiques que les pays peuvent prendre pour prendre soin de la création. Ces mesures comprennent la restauration de la biodiversité, la protection des communautés indigènes et la réduction des émissions. 

"La restauration du climat est de la plus haute importance, puisque nous sommes en pleine urgence climatique. Nous manquons de temps, comme nous l'ont rappelé nos enfants et nos jeunes. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour limiter l'augmentation de la température moyenne mondiale en dessous du seuil de 1,5°C inscrit dans l'accord de Paris sur le climat, car aller au-delà s'avérera catastrophique, en particulier pour les communautés pauvres du monde entier", a-t-il déclaré. 

"Nous devons défendre la solidarité intra-générationnelle et intergénérationnelle en ce moment critique. J'invite toutes les nations à adopter des objectifs nationaux plus ambitieux en matière de réduction des émissions, en préparation de l'important sommet sur le climat (COP 26) qui se tiendra à Glasgow au Royaume-Uni". 

Il a également appelé à soutenir l'appel des Nations Unies à sauvegarder 30% de la terre en tant qu'habitats protégés d'ici 2030 pour contrer la perte de biodiversité, déclarant que le Sommet sur la biodiversité (COP 15) à Kunming, en Chine, pourrait devenir "un tournant dans la restauration de la terre pour qu'elle devienne un foyer de vie en abondance, comme le veut le Créateur".

Le Pape a salué les initiatives de l'année anniversaire de Laudato si', qui a débuté le 24 mai. Il a déclaré que cette année devrait déboucher sur "des plans d'action à long terme pour pratiquer l'écologie intégrale dans nos familles, nos paroisses et diocèses, nos ordres religieux, nos écoles et universités".

Réjouissons-nous tous de ce que notre Créateur aimant soutienne nos humbles efforts pour prendre soin de la terre, qui est aussi la maison de Dieu où son Verbe "s'est fait chair et a vécu parmi nous" et qui est constamment renouvelée par l'effusion du Saint-Esprit", a-t-il dit. "Envoie ton Esprit, ô Seigneur, et renouvelle la face de la terre".

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]