L'identité de deux prêtres africains décédés la semaine dernière confondu dans les reportages en ligne

L’Abbé Jean Sinsin Bayo (à gauche) du diocèse de Man en Côte d'Ivoire et l’Abbé Jude Tafon Nfor (à droite) de l'archidiocèse de Douala au Cameroun, décédés la semaine dernière dans leurs pays respectifs.
Credit: Domaine public

L'identité de deux prêtres africains décédés la semaine dernière dans leurs pays respectifs, la Côte d'Ivoire et le Cameroun, a été mélangée dans les médias en ligne, le défunt prêtre ivoirien étant pris pour le Camerounais.

ACI Afrique a établi que le prêtre africain de la vidéo virale vu en train de donner une homélie dans une église avant de s'arrêter soudainement et de s'effondrer derrière la chaire, qui serait un Camerounais, est en fait un natif de Côte d'Ivoire en Afrique de l'Ouest où il est décédé jeudi dernier, le 27 août.

Dans un post en ligne inexact publié le 31 août en anglais et largement diffusé, également tweeté et re-tweeté, le prêtre dans la vidéo est identifié par erreur comme le Père Jude basé au Cameroun.

"Le prêtre catholique, reconnu comme l’Abbé Jude, Père spirituel de l'Association des hommes catholiques (CMA) à Deido, au Cameroun, prêchait hier en portant un masque facial avant de s'arrêter un moment et semblait avoir du mal à respirer", indique le poste erroné.

ACI Afrique a établi que le prêtre africain dans la vidéo virale est l’Abbé Jean Sinsin Bayo.

L’Abbé Jean Bayo avait été invité par son jeune confrère dans le sacerdoce, le père Augustin Obrou, à prêcher lors de la célébration eucharistique marquant les 25 ans de son ordination sacerdotale.

Il prêchait pendant la Sainte Messe du 22 août à la paroisse St Jacques des II Plateaux, à Cocody, une banlieue d'Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Avant de faire une pause puis de s'effondrer, le père Jean Bayo qui prêchait en français venait de dire : "Nous sommes réunis ici autour du Seigneur Dieu pour célébrer l'événement qu'il nous permet de vivre en ce jour des 25 ans de vie sacerdotale du révérend Augustin Obrou. Ce jubilé est pour nous une occasion de rendre grâce à Dieu, de remercier les gens, mais aussi de relever un défi missionnaire".

Il a été transporté d'urgence à l'hôpital et soigné par des médecins de l'Institut de cardiologie d'Abidjan. Il aurait succombé à une complication cardiaque cinq jours plus tard, le 27 août.

Dans un communiqué de presse du 27 août, Mgr Gaspard Béby Gnéba, évêque du diocèse de Man en Côte d'Ivoire, a confirmé le "retour au Père tout-puissant de l’Abbé Jean Sinsin Bayo", invitant les fidèles à prier pour que Dieu le reçoive au ciel.

Prêtre du diocèse de Man, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire, l’Abbé Jean Bayo a été professeur de théologie dogmatique à l'Université catholique d'Afrique de l'Ouest (UCAO), dont il était également le vice-doyen.

L'archevêque d'Abidjan, le cardinal Jean Pierre Kutwà, lui avait également confié la formation des cadres catholiques d'Abidjan.

Le défunt prêtre ivoirien avait également mis en place une structure de formation baptisée Mont Tabor à Cocody, où, une fois par mois, des cadres laïcs participaient à la formation et au recueillement.

Il a été décrit comme un homme de Dieu dynamique et éloquent. Il sera inhumé le Vendredi 4 septembre.

Entre-temps, l’Abbé Jude Tafon, qui était basé à la paroisse St. John's Deido à Douala, la capitale économique du Cameroun, est décédé samedi dernier, le 29 août, de suite de maladie.

Dans un communiqué confirmant le décès de l’Abbé Jude obtenu par ACI Afrique, Mgr Samuel Kleda, archevêque de l'archidiocèse de Douala au Cameroun a annoncé "avec regret le décès de l’Abbé Jude Tafon Nfor, vicaire de la paroisse de St. John's Deido survenu le samedi 29 août 2020 à Douala suite à une maladie".

Dans cette déclaration, Mgr Kleda a invité le peuple de Dieu dans l'archidiocèse de Douala à "prier pour le repos de son âme".

Prêtre de l'archidiocèse de Douala, l’Abbé Jude a été ordonné prêtre le 12 décembre 2015. Le prêtre de 32 ans était également enseignant à l'Université catholique Saint-Jérôme de Douala, au Cameroun.

Le prêtre camerounais devrait être enterré la semaine prochaine, le 10 septembre.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]