Un prélat au Soudan du Soudan plaide pour la patience malgré la fermeture des lieux de culte et les écoles.

Mgr Stephen Ameyu, archevêque de l'archidiocèse de Juba au Soudan du Sud.
Credit: Domaine public

Alors que la frustration monte au Soudan du Sud en raison de la fermeture des écoles et de la suspension prolongée du culte public, l'archevêque de Juba a appelé à la patience alors que les parties prenantes planifient la manière sûre de permettre les célébrations liturgiques en public et la reprise des écoles.

S'adressant aux enseignants catholiques lors d'un atelier d'un jour à Juba le vendredi 4 septembre, Mgr Stephen Ameyu a déclaré que les écoles et les lieux de culte ne peuvent pas fonctionner sans une bonne compréhension des mesures préventives de COVID-19.

"COVID-19 a surtout affecté (le fonctionnement de) nos écoles et je ne pense pas que quiconque souhaite (ré)ouvrir les écoles de sitôt", a déclaré Mgr Ameyu.

Il a déclaré aux participants de l'atelier que l'effet du coronavirus est "la raison pour laquelle nous ne voulons même pas ouvrir nos églises avant que les gens ne comprennent la nature de COVID-19 et les directives proposées par de nombreuses sections de la population du Soudan du Sud".

"L'Eglise élabore un plan sur la manière dont les églises et les écoles de l'archidiocèse de Juba peuvent reprendre leurs activités", a déclaré le prélat sud-soudanais aux enseignants, ajoutant : "Continuez à respecter les mesures de prévention et de contrôle fournies par les experts de la santé pour réduire la propagation du coronavirus".

Préoccupé par la souffrance des enseignants pendant la pandémie, l’ordinaire du seul siège métropolitain du Soudan du Sud a encouragé les fidèles à prier pour l'intervention de Dieu afin de mettre fin à la pandémie de COVID-19.

"Je sais que beaucoup d'entre vous souffrent de ce long enfermement et que l'impact de cette pandémie a affecté vos familles. Je suis désolé et je sais que cette couronne a apporté beaucoup de stress à vos familles", a déclaré Mgr Ameyu.

Il a ajouté : "J'espère que Dieu vous consolera, vous gardera sain et nous libérera de cette pandémie".

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]