Un archevêque nigérian construit une maison pour une jeune fille handicapée et lui offre une bourse

La maison construite et meublée pour Adaoma Aniwetalu, une jeune fille handicapée physique par Mgr Valerian Okeke de l'archidiocèse d'Onitsha.
Credit: Domaine public

Le mardi 8 septembre, Mgr Valerian Okeke, l’Ordinaire de l'archidiocèse d'Onitsha au Nigeria, a béni et remis une maison qu'il a aidé à construire et à équiper pour une jeune fille handicapée dans sa juridiction ecclésiastique.

S'exprimant lors de la cérémonie de bénédiction et de remise, Mgr Okeke a déclaré que la maison faisait partie de "l'engagement de l'église envers la charité et la nécessité d'alléger le fardeau auquel sont confrontés les gens, en particulier dans cette pandémie".

Le sort de la jeune fille identifiée comme Adaoma Aniwetalu, dit-il, a été porté à son attention par une religieuse. Il a alors contacté quelques personnes pour un soutien financier.

Dans un post du 8 septembre sur sa page Facebook, le prélat nigérian a déclaré que la bénédiction et la remise de la maison était en l'honneur de la Sainte Vierge Marie dont l'anniversaire (fête de la Nativité) a été marqué le même jour.

"Je prie Dieu de venir prendre possession de cette nouvelle maison de notre fille. Que ce soit une maison de bénédiction, une maison de grâce et une maison de paix", a imploré Mgr Okeke, ajoutant en référence à Adaoma Aniwetalu, "Qu'elle vive ici jusqu'à ce que Dieu fasse pour elle des choses plus miraculeuses dans le futur, par le Christ notre Seigneur".

"Voyant ses capacités dans son handicap, étant capable d'écrire et d'effectuer des tâches avec ses orteils, j'ai décidé de l'aider à atteindre les objectifs de sa vie", a déclaré le prélat de 66 ans lors de la cérémonie de remise.

Il a annoncé une offre de bourse pour la jeune Nigériane en disant : "Elle est placée sur une bourse entièrement payée avec son ami (son aide)".

"Que Dieu la guide et la protège toujours", a encore imploré l'archevêque.

L'intervention de Mgr Okeke a été saluée par divers messages sur Facebook décrivant l'action, comme un geste de gentillesse et de générosité.

"En accord avec votre devise épiscopale : vous avez continué à donner la vie en abondance à tous ceux qui vous sont proches. C'est formidable", déclare Cosmas Mmaduekwe dans son post sur Facebook. 

Emilia Aboekwe a écrit : "C'est merveilleux et gracieux à nos yeux. Vous n'avez pas seulement donné un foyer à Adaoma, vous avez tout changé à son sujet pour le mieux. ”

Pour Chigozie Edmund Chukwudebelu, l'acte de charité de l'archevêque n'est pas surprenant car il le sait généreux. "Son deuxième nom est la générosité", dit-il du prélat nigérian.

"Merci, Monseigneur, pour votre démonstration continue d'amour à tous ceux qui vous entourent. Tu es le bon berger qui veille toujours sur ton troupeau", a déclaré et imploré Ijomah, "Que Dieu continue à déverser ses bénédictions sur toi et te garde en bonne santé de corps et d'esprit".


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]