Une ONG catholique évalue ses projets au Soudan et au Soudan du Sud et se prépose de renforcer l'engagement local

La direction du Sudan Relief Fund (SRF), une organisation à but non lucratif qui se consacre à apporter de la nourriture, de l'eau potable, des vêtements, des abris, des soins médicaux et de l'espoir aux populations du Soudan et du Soudan du Sud, procède à une évaluation des projets mis en œuvre dans les deux pays.

L'un des partenaires locaux de la SRF est le diocèse catholique de Tombura-Yambio au Soudan du Sud. 

"Je suis ici pour évaluer les anciens et les nouveaux projets, pas seulement dans le diocèse (de Tombura-Yambio) mais dans tout le Soudan du Sud et aussi au Soudan où nous sommes autorisés à opérer", a déclaré le directeur du programme SRF, David Dettoni, dans son interview avec Ruru Gene Online News du diocèse de Tombura-Yambio.

Dans l'interview du 12 septembre, M. Dettoni a exprimé la satisfaction de son organisation quant au leadership du diocèse de Tombura-Yambio dans la réalisation des projets.

"Nous voulons investir dans des personnes comme Mgr Edwardo et d'autres qui peuvent mettre en œuvre et aider leur peuple à améliorer ses conditions de vie et à vivre mieux, tant spirituellement que physiquement", a déclaré le responsable du SRF en faisant référence à l'Ordinaire du diocèse de Tombura-Yambio.

Il a ajouté : "Le diocèse catholique de Tombura-Yambio est une priorité pour nous et nous croyons en Mgr Eduardo, en sa vision du peuple et en l'amour qu'il a pour le peuple".

L'évaluation des autres diocèses, a déclaré M. Dettoni, viendra plus tard pour connaître également les objectifs atteints par les projets de l'organisation.

L'entretien avec M. Dettoni a eu lieu après la réunion du fonctionnaire avec Mgr Hiiboro, au cours de laquelle ils ont discuté des besoins du diocèse et évalué les projets financés par le SRF dans le diocèse.

Le responsable du SRF a assuré aux bénéficiaires de la nation d'Afrique centrale et orientale qu'"ils ne sont pas oubliés en cette période de COVID-19 et qu'ils ont des gens en Amérique qui les aiment et qui veulent qu'ils soient prospères".

Pour sa part, Mgr Hiiboro a noté que les activités du SRF avaient été d'un grand soutien dans le domaine social, en particulier dans l'éducation où elles ont parrainé la construction de salles de classe dans certaines écoles secondaires du diocèse.

Dans le diocèse de Tombura-Yambio, a dit le prélat, la SRF a soutenu l'hôpital diocésain et a travaillé avec l'Église sur des interventions de paix dans l'État d'Equatoria occidental.

"Sudan Relief Fund a travaillé avec nous pendant les 12 dernières années et ils ont beaucoup soutenu nos programmes, du pastoral au social", a déclaré Mgr Hiiboro, qui a ajouté : "En conséquence, tant de choses ont été réalisées. ”

Parmi les bénéficiaires des subventions de la SRF, l'évêque a déclaré que les prêtres, les religieuses, les séminaristes et les catéchistes, outre les contributions à la construction de résidences pour prêtres, font partie des bénéficiaires.

Selon l'Ordinaire du diocèse de Tombura-Yambio au Soudan du Sud, les projets du SRF sont uniques par rapport au soutien apporté par d'autres organisations caritatives.

Il a expliqué : "Ce qui est unique dans l'organisation, c'est qu'elle travaille par l'intermédiaire de partenaires locaux. Ils ne disposent pas de leurs propres bureaux avec des employés, mais travaillent plutôt avec les populations locales, renforçant ainsi les capacités des différentes organisations locales dans le pays. ”

En outre, les services du SRF ont été étendus aux réfugiés soudanais en Ouganda, au camp de réfugiés de Bidi Bidi, à Ajumani, et à d'autres à Arua.

L'organisation a soutenu les activités de la Conférence des évêques catholiques du Soudan (SCBC) ainsi que le grand séminaire national de St. Paul et les habitants des montagnes Nuba dans le diocèse d'El Obeid au Soudan, selon Mgr Hiiboro.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]