Advertisement

Le diocèse de Chikwama au Malawi, lance un centre de lutte contre le VIH/SIDA pour combattre les infections

M. Lewis Msiyadungu s'exprimant lors du lancement du projet VIH/SIDA qui vise à réduire les infections chez les enfants nés avec le virus et les jeunes vivant avec lui au Malawi. Diocèse catholique de Chikwawa. M. Lewis Msiyadungu s'exprimant lors du lancement du projet VIH/SIDA qui vise à réduire les infections chez les enfants nés avec le virus et les jeunes vivant avec lui au Malawi.
Diocèse catholique de Chikwawa.

Le diocèse catholique de Chikwawa au Malawi, par l'intermédiaire de sa direction des services sociaux, a lancé un projet de lutte contre le VIH/SIDA visant à réduire les infections chez les enfants nés avec le virus et les jeunes vivant avec dans ce pays d'Afrique Australe. 

Baptisé “Ana Patsogolo” (APA), le projet a pour objectif de prévenir les nouvelles infections par le VIH et de réduire la vulnérabilité des orphelins et enfants vulnérables (OEV) et des adolescentes et jeunes femmes (AGYW) du pays. 

Dans une interview accordée au Nyasa Times du Malawi, le directeur adjoint du projet, Lewis Msiyadungu, a déclaré que le projet de 5 ans vise au moins 10 000 OEV et AGYW âgés de 0 à 18 ans.

"Nous faciliterons l'évaluation des enfants et des femmes séropositives dans la tranche d'âge de zéro à dix-huit ans. Nous travaillerons avec les écoles, les groupes communautaires et les réseaux confessionnels”, déclare M.  Msiyadungu dans le rapport du vendredi 18 septembre. 

Advertisement

Il ajoute : "Nous nous occupons également des cas de violence sexuelle et de violence liée au sexe parmi les OEV et les AGYW", qui sont assez alarmants dans le district, ainsi que du renforcement "des systèmes de protection de l'enfance en renforçant les capacités des organisations locales".

Les statistiques indiquent qu'avec 8,9 % en 2019 , le Malawi est l'un des dix pays d'Afrique où le taux de prévalence du VIH est le plus élevé, après Eswatini (Swaziland) , qui en compte 27 %, le Lesotho, 22 %,et le Botswana, 20 %, parmi les autres pays du continent.

L'ONUSIDA indique également que sur l'ensemble des adultes âgés de 15 ans et plus vivant avec le VIH, 79 % suivent un traitement,  alors que  seulement 61 % des enfants âgés de 0 à 14 ans vivant avec le VIH  sont sous traitement. 

Le projet du diocèse de Chikwawa vise, entre autres, à renforcer les capacités des soignants, des familles vulnérables et des travailleurs de la santé à examiner en collaboration la situation critique des orphelins et des enfants vulnérables et de l'ADYW.

More in Afrique

Commentant le développement, le directeur de la planification et du développement du district, Thokozire Ngwira,a exprimé de grands espoirs à propos du projet, déclarant que le district est déjà alarmé par le nombre élevé de cas de violence liée au sexe et la propagation rapide du VIH.

Elle a également exhorté les acteurs du district à apporter tout le soutien nécessaire à une mise en œuvre sans heurts du projet.

Le projet APA est mis en œuvre avec le soutien de l'USAID et du Plan présidentiel d'urgence de lutte contre le sida (PEPFAR) du pays.