Le Saint-Siège et la Côte d'Ivoire célèbrent 50 ans de relations en dévoilant un timbre postal avec effigie

Dévoilement du timbre postal avec l'effigie du Pape François et du Président Alassane Ouattara à l'occasion du 50ème anniversaire des relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la Côte d'Ivoire.
Credit: Site de la Présidence de la République de Côte d'Ivoire

Lors d'une cérémonie organisée pour marquer les 50 ans de relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la nation ouest-africaine de Côte d'Ivoire, le lundi 21 septembre, un timbre postal avec l'effigie du Pape François et du président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, a été dévoilé.

"Ce timbre postal est un témoignage symbolique et historique des 50 ans d'excellents relations entre la Côte d'Ivoire et le Saint-Siège", a déclaré le représentant du Saint-Père en Côte d'Ivoire, Mgr Paolo Borgia, lors de l’évènement du 21 septembre au Palais présidentiel d’Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire.

Les relations diplomatiques entre le Saint-Siège et la Côte d'Ivoire ont été établies le 26 octobre 1970, avec la nomination du premier ambassadeur ivoirien auprès du Saint-Siège et du premier nonce apostolique en Côte d'Ivoire.

Selon Mgr Borgia, depuis 1970, "une importante activité diplomatique a été menée, avec la signature de conventions pour renforcer la coopération bilatérale, dans le respect mutuel et au bénéfice de l'Eglise catholique et de tout le peuple de la Côte d'Ivoire".

Il a décrit la visite officielle du président Ouattara au Pape Benoît XVI en novembre 2012 "comme une concrétisation des relations bilatérales existant entre les deux Etats".

Le diplomate de l'Eglise d'origine italienne a souligné les "diverses activités menées par l'Eglise catholique en Côte d'Ivoire dans divers domaines avec le soutien des différentes autorités ivoiriennes en faveur du développement, du progrès et du rayonnement de cette belle nation".

"L'élection en 1983 de l'archevêque d'Abidjan au collège des cardinaux est un signe de la haute considération du Souverain Pontife envers l'Eglise et la nation ivoirienne", a déclaré le prélat de 54 ans.

Mgr Borgia a noté que "la construction par le Président Houphouët Boigny de la grande basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, inaugurée en 1990 lors de la 3e visite du Pape Jean-Paul II et qui figure à l'arrière-plan du timbre postal est un signe concret des relations fructueuses entre nos deux nations". 

S'adressant aux journalistes lors de l'événement du 21 septembre, le ministre ivoirien de l'économie numérique et de la poste, Mamadou Sanogo, a déclaré : "Cette cérémonie de dévoilement d'un timbre postal commun laissera une marque indélébile pour les générations futures grâce au dévoilement du tableau commémoratif symbolisant la fraternité entre l'État de la Cité du Vatican et notre pays, la Côte d'Ivoire".

Il a ajouté que les relations diplomatiques entre les deux pays sont marquées par un bon héritage de culture et de civilisation depuis de nombreux siècles, avec un partenariat dynamique et fructueux.

Initialement prévu en mars 2020 sous le thème de la "paix", le 50e anniversaire des relations entre le Saint-Siège et la Côte d'Ivoire a été reporté à ce mois en raison des restrictions imposées par COVID-19. 

"La paix parce que c'est quelque chose de très cher à ces deux pays et sur le timbre, nous avons les portraits de deux personnalités importantes, Sa Sainteté le Pape et Son Excellence le Président de la République qui incarnent la paix", a expliqué le directeur des services postales ivoiriens, Isaac Gnamba Yao.

Il a ajouté : "Sur le fond du timbre, nous avons notre Basilique, qui est identique à la Basilique de la Cité du Vatican, pour montrer que la République de Côte d'Ivoire est très attachée à la paix et que le Vatican est également très attaché à la paix".

La Côte d'Ivoire, une nation majoritairement chrétienne d'Afrique de l'Ouest, abrite la plus grande basilique du monde, Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro. 


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]