Le personnel de l'université catholique régionale du Kenya félicité pour avoir supporté des "décisions douloureuses"

Certains diplômés lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'année académique 2020/2021 à l'Université catholique d'Afrique de l'Est (CUEA), Nairobi, Kenya.
Credit: Université catholique d'Afrique de l'Est (CUEA)

La direction de l'Université catholique d'Afrique de l'Est (CUEA) a félicité le personnel de l'institution basée au Kenya pour avoir supporté les "douloureuses décisions" d'ajustements salariaux à la baisse ou même de congés sans salaire prises au milieu des défis de COVID-19.

"Je tiens à remercier personnellement notre personnel pour son soutien à l'université malgré les mesures prises pour atténuer les effets de la suspension de l'apprentissage sur place, qui les touche directement", a déclaré le recteur et vice-chancelier de CUEA (VC), le père Stephen Mbugua, le jeudi 24 septembre, lors de la cérémonie de remise des diplômes de l'institution pour l'année universitaire 2020/2021.

La Recteur a ajouté : "Au cours des derniers mois, afin de maintenir l'université opérationnelle, nous avons été contraints de prendre des décisions douloureuses qui ont conduit à une réduction temporaire, en pourcentage ou en totalité, des salaires de notre personnel. ”

Les ajustements salariaux, a déclaré le professeur de psychologie, ont été occasionnés par la décision du gouvernement de suspendre l'apprentissage sur notre site au Kenya comme mesure pour minimiser la propagation de COVID-19.

La décision du gouvernement "a eu un impact négatif considérable sur notre trésorerie", a déclaré le père Stephen lors de l'événement virtuel organisé sur le campus principal de l'institution à Nairobi, au Kenya. 

Il a rappelé avoir demandé au Conseil de l'Université d'envisager de prendre un prêt pour soutenir le personnel, mais son appel n'a pas été favorablement considéré en raison du statut du portefeuille de la dette de l'institution, a révélé le prêtre kenyan.

Pour l'avenir, le Recteur a assuré à la famille CUEA que la direction de l'établissement de 36 ans à tout fait pour répondre aux exigences COVID-19 du gouvernement afin de permettre la reprise de l'apprentissage sur place et un retour à la normale.

La reprise de l'apprentissage sur notre site "permettra à l'université de se remettre et de rétablir les salaires de tout le personnel", a déclaré le prêtre du diocèse de Nakuru au Kenya. 

"Ce sont les plus de 20 ans d'emprisonnement de Nelson Mandela qui l'ont rendu fort ; ce sont les nombreuses années de souffrance du Mahatma Gandhi qui l'ont rendu fort ; ce sont ces années de souffrance qui nous rendront forts, vous et moi", a déclaré la Recteur.

S'exprimant lors du même événement, Mgr James Maria Wainaina, invité d'honneur, a reconnu les sacrifices du personnel de CUEA, notant que depuis la décision de réviser leurs salaires à la baisse, "ils ont pris ce revers comme leur croix et continuent à être loyaux envers CUEA" au lieu de se battre contre la direction.

"Nous, les évêques, sommes très touchés par le sacrifice du personnel de CUEA que vous avez fait pour maintenir l'université à flot", a déclaré l'évêque qui a également présidé la messe de convocation.

Il a ajouté : "Vous êtes dans nos prières et nous n'oublierons pas votre geste".

L'Ordinaire du diocèse de Murang'a au Kenya a demandé aux membres de la faculté de CUEA de ne pas oublier que les étudiants les observent et apprennent d'eux comment fonctionné au milieu de la pandémie, en leur rappelant que "c'est le moment de rayonner votre identité catholique".

"Dans ces moment-là, certains d'entre vous peuvent être tentés de céder à des actions qui remettent en cause votre intégrité", a déclaré Mgr Wainaina avant de plaider, "Ne cédez pas à ces tentations. Restez forts et Dieu vous récompensera".

Aux étudiants du CUEA, le prélat kenyan, âgé de 63 ans, a déclaré : "Demandez conseil à vos professeurs et à votre personnel, écoutez-les, imitez leurs bonnes actions et profitez-en lorsque vous êtes ici pour apprendre le plus possible.

"Apprenez à avoir votre foi guidée par les valeurs fondamentales de CUEA et gardez toujours Dieu dans vos cœurs", a-t-il ajouté.

Il a encouragé tout le monde à "toujours prier, travailler dur et aspirer à vivre comme Jésus nous l'a enseigné ; consacrer la société dans la vérité". 

Lors de la cérémonie de remise des diplômes à laquelle a assisté un nombre limité de personnes conformément aux protocoles COVID-19, 36 étudiants brillants mais dans le besoin ont reçu la bourse commémorative Cardinal Otunga 2020 pour leur permettre de poursuivre leurs études dans l'établissement.

Créé le 29 septembre 2005, le fonds est en l'honneur du Serviteur de Dieu Maurice Michael Cardinal Otunga, un des pères fondateurs et administrateurs de l'université.

Depuis sa création il y a 15 ans, le fonds de bourses a bénéficié à environ 300 étudiants brillants mais dans le besoin, selon la Recteur de l'université.

"Je connais un étudiant qui vend des patates douces et des racines de flèches ; je connais un étudiant qui vend des vêtements d'occasion pour répondre à ses propres besoins scolaires. Nous les avons fait avancer dans leurs études", a déclaré le père Stephen le Recteur de CUEA, en faisant référence à certains des bénéficiaires du fonds de la bourse commémorative Cardinal Otunga.

Il a ajouté : " CUEA est une institution de miséricorde, une institution qui tend la main à ceux qui sont dans le besoin et une institution que Dieu inspire à l'identité de la foi et de la tradition catholiques.”

Créée en 1984 par l'Association des conférences épiscopales membres en Afrique de l'Est (AMECEA), CUEA s'efforce d'être une université de classe mondiale produisant des leaders transformateurs pour l'Église et la société.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]