Un prélat africain parmi les 13 nouveaux cardinaux nommés par le Pape François

Mgr Antoine Kambanda, archevêque de l'archidiocèse de Kigali, parmi les 13 nouveaux cardinaux nommés par le Pape François le dimanche 25 octobre.
Credit: Domaine public.

Le dimanche 25 octobre, le Pape François a nommé 13 nouveaux cardinaux, dont Mgr Antoine Kambanda de l'archidiocèse de Kigali au Rwanda, qui devrait devenir le tout premier cardinal de ce pays enclavé de la vallée du Grand Rift, situé à la convergence de la région des Grands Lacs africains et de l'Afrique de l'Est.

Dans ce que Vatican News a décrit comme une annonce "surprise", le Pape François, qui s'est exprimé depuis une fenêtre donnant sur la place Saint-Pierre, après avoir dirigé l'Angélus, a déclaré que les 13 seront élevés au rang de cardinaux lors d'un consistoire le 28 novembre, la veille du premier dimanche de l'Avent.

Le seul cardinal africain désigné, Mgr Kambanda, qui aura 62 ans le 10 novembre, est originaire de Nyamata, dans l'archidiocèse de Kigali au Rwanda.

Le prélat qui a étudié au Burundi, en Ouganda et au Kenya a été ordonné prêtre le 8 septembre 1990 par Saint Jean-Paul II à Mbare, dans l'archidiocèse de Kigali, lors de la visite du pontife au Rwanda.

Il a été nommé évêque du diocèse de Kibungo en 2013, où il a servi pendant cinq ans, jusqu'à sa nomination comme archevêque de Kigali en 2018. Sa devise épiscopale est "Ut vitam habeant" (Qu'ils puissent avoir la vie).

Le cardinal désigné, qui est actuellement vice-président de la Conférence épiscopale du Rwanda (CEPR) et président de la Commission épiscopale pour la justice et la paix (CEJP), est également président du Conseil interconfessionnel rwandais de la santé (RICH).

Selon une déclaration du Vatican, le cardinal désigné Kambanda fait partie des neuf nouveaux cardinaux qui ont moins de 80 ans et ont le droit de participer à un futur conclave.

Les autres sont : Mgr Mario Grech, secrétaire général du Synode des évêques ; Mgr Marcello Semeraro, préfet de la Congrégation pour la cause des saints ; Mgr Wilton Gregory, archevêque de Washington ; Mgr José Advincula, archevêque de Capiz, Philippines ; Mgr Celestino Aós Braco, archevêque de Santiago du Chili ; Mgr Cornelius Sim, évêque titulaire de Puzia di Numidia et vicaire apostolique de Brunei, Kuala Lumpur ; Mgr Augusto Paolo Lojudice de SienneColle Val d'Elsa-Montalcino ; et Fra Mauro Gambetti, franciscain conventuel, gardien du sacré couvent d'Assise.

Parmi ceux qui ont plus de 80 ans, on trouve Mgr Felipe Arizmendi Esquivel, archevêque émérite de San Cristóbal de Las Casas (Mexique), l'ancien nonce apostolique Mgr Silvano Tomasi, le père capucin Raniero Cantalamessa, prédicateur de la maison papale, et le pasteur du sanctuaire de l'amour divin, le père Enrico Feroci.

Le cardinal désigné Kambanda est connu pour ses efforts en faveur de la réconciliation, de la paix et de la justice au Rwanda, qui se remet encore du génocide de 1994.

S'exprimant lors d'une conférence sur la paix et la justice organisée par l'Église catholique au Rwanda pour marquer le 25e anniversaire du génocide, Mgr Kambanda a exprimé l'engagement de l'Église à faire en sorte que les efforts de réconciliation soient couronnés de succès.

"25 ans est une courte période par rapport au poids de ce que les Rwandais ont vécu, mais nous continuerons à nous consacrer à la réalisation du voyage restant et à être une lumière pour les autres", a déclaré l'Ordinaire de l'archidiocèse de Kigali le 29 novembre.

Il a ajouté : "La reconstruction de l'unité et de la réconciliation entre les Rwandais, dans le but d'apporter la paix et la bonne coexistence entre les peuples, est la tâche principale des évêques au Rwanda. Et cette mission est en accord avec la doctrine sociale de l'Église catholique".

Après son installation officielle comme archevêque de Kigali en 2019, le cardinal désigné a déclaré que "construire des familles fortes et harmonieuses" sera au cœur de son programme d'évangélisation pendant son mandat à la tête de l'archidiocèse.

"Ma priorité sera la famille. Tout commence dans la famille et la famille d'aujourd'hui a tant de défis à relever et pourtant c'est la famille qui nous prépare en tant qu'hommes et femmes de demain, la société de demain", a déclaré Mgr Kambanda dans une interview au New Times quelques jours après son installation.

Il a ajouté : "La famille est une église domestique et on peut aussi dire qu'elle est le cœur et le fondement de la société. Les bonnes familles construisent un pays et une société sûrs et stables et préparent une paix durable, donc en travaillant sur la famille, nous assurons aussi la réconciliation et l'unité dans une communauté".

"Si cet esprit d'unité et de réconciliation part de la famille à la maison, il nous donne l'assurance qu'il durera", a ajouté le prélat rwandais.

Le cardinal désigné dirige également un projet de construction d'une nouvelle cathédrale à Kigali. L'ancienne prison de Nyarugenge, située dans le quartier central des affaires de Kigali, devrait accueillir ce qui pourrait être la plus grande cathédrale catholique du pays.

"Mon souhait est que nous puissions construire une cathédrale qui soit en accord avec les tendances actuelles de Kigali", a déclaré l'archevêque aux fidèles lors du lancement du projet en janvier.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]