Advertisement

Les évêques catholiques américains félicitent Joe Biden pour son élection à la présidence

Joe Biden lors d'un meeting de campagne, en novembre 2019. YASAMIN JAFARI TEHRANI/Shutterstock. Joe Biden lors d'un meeting de campagne, en novembre 2019.
YASAMIN JAFARI TEHRANI/Shutterstock.

Mgr Jose Gomez, archevêque de Los Angeles et président de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, a félicité le futur président élu Joe Biden et a appelé au dialogue et au compromis pour le bien commun.

"Nous reconnaissons que Joseph R. Biden, Jr. a reçu suffisamment de voix pour être élu le 46ème président des Etats-Unis", a déclaré Mgr Gomez le samedi 7 novembre. "Nous félicitons M. Biden et reconnaissons qu'il rejoint le défunt président John F. Kennedy en tant que deuxième président des États-Unis à professer la foi catholique."

La déclaration publiée par l'USCCB a remercié Dieu "pour les bienfaits de la liberté" et a déclaré que "le temps est venu pour nos dirigeants de se réunir dans un esprit d'unité nationale et de s'engager dans le dialogue et le compromis pour le bien commun".

Mgr Gomez a ajouté : "En tant que catholiques et Américains, nos priorités et notre mission sont claires. Nous sommes ici pour suivre Jésus-Christ, pour témoigner de son amour dans nos vies et pour construire son royaume sur terre".

En ce moment, il a déclaré : "Les catholiques ont le devoir particulier d'être des artisans de paix, de promouvoir la fraternité et la confiance mutuelle, et de prier pour un esprit renouvelé de vrai patriotisme dans notre pays".

Advertisement

"La démocratie exige que chacun d'entre nous se conduise comme un peuple de vertu et d'autodiscipline. Elle exige que nous respections la libre expression des opinions et que nous nous traitions les uns les autres avec charité et civilité, même si nous pouvons être en profond désaccord dans nos débats sur des questions de droit et de politique publique".

L'archevêque a demandé à la Sainte Vierge Marie d'intercéder pour les États-Unis, en disant : "Qu'elle nous aide à travailler ensemble pour réaliser la belle vision des missionnaires et des fondateurs de l'Amérique - une nation sous Dieu, où le caractère sacré de chaque vie humaine est défendu et où la liberté de conscience et de religion est garantie".

Plusieurs médias ont annoncé samedi l'élection présidentielle américaine de 2020 pour M. Biden, après que son avance en Pennsylvanie et au Nevada se soit élargie.

Bien qu'il soit le deuxième président catholique de l'histoire des États-Unis, Biden a dû faire face aux critiques des évêques américains pour un programme politique qui inclut une protection juridique élargie et un financement fédéral pour l'avortement.

Dans sa déclaration, Mgr Gomez a également félicité la colistière de Biden, Kamala Harris, "qui devient la première femme jamais élue à la vice-présidence".

More in Afrique

Le président Donald Trump n'a pas concédé l'élection, citant des recomptages et des contestations judiciaires de certains comptages à l'échelle de l'État.

L'administration Trump a été largement saluée par les évêques américains pour avoir promulgué des protections de la liberté religieuse, et pour avoir promu des mesures limitant l'avortement et le financement fédéral des cliniques d'avortement. Trump a également été salué par les pro-vie pour sa nomination de la juge catholique Amy Coney Barrett à la Cour suprême. Trump a également été critiqué par les évêques pour avoir limité le nombre de réfugiés et de demandeurs d'asile cherchant à entrer aux États-Unis, et pour son utilisation de la peine de mort fédérale.