À l'occasion de la Journée mondiale des toilettes, Caritas Freetown offre des toilettes a un bidonville en Sierra Leone

Pendant longtemps en Sierra Leone, les habitants de la communauté de Culvert Slum, en dehors de Freetown, la capitale du comté, ont vécu sans toilettes et ont pratiqué la défécation en plein air, ajoutant à la saleté dont le bidonville était déjà couvert.

Mais alors que le monde entier marquait la journée des toilettes le jeudi 19 novembre, les membres de la communauté des bidonvilles de ce pays d'Afrique de l'Ouest étaient en liesse en célébrant le lancement de deux toilettes, grâce aux efforts de Caritas Freetown qui gère des projets caritatifs dans le bidonville.

Les deux nouvelles toilettes portent à cinq le nombre total de toilettes construites par la branche caritative de l'église catholique dans l'archidiocèse de Freetown en Sierra Leone, desservant ainsi près de la moitié de la population des bidonvilles, estimée à 14 000 personnes. 

Les cinq toilettes sont mieux que rien, selon le père Peter Konteh, directeur exécutif de Caritas Freetown.

"Caritas Freetown devait faire quelque chose car avant notre arrivée, les habitants pratiquaient la défécation en plein air, communément appelée la méthode de l'hélicoptère. Ils jetaient les excréments enveloppés dans des sacs en plastique devant leurs maisons et cela a aggravé la situation du bidonville", a déclaré le père Konteh à l'ACI Afrique le vendredi 20 novembre, un jour après la Journée mondiale des toilettes des Nations unies.

Le thème de la Journée mondiale des toilettes de cette année est "Assainissement durable et changement climatique". Selon les Nations unies, des efforts sont faits pour fournir des installations sanitaires à quelque 4,2 milliards de personnes qui vivent sans accès à des installations sanitaires gérées en toute sécurité.

"Tout le monde doit disposer d'un assainissement durable, ainsi que d'eau propre et d'installations pour se laver les mains, afin de protéger et de maintenir notre sécurité sanitaire et d'arrêter la propagation de maladies infectieuses mortelles telles que COVID-19, le choléra et la typhoïde", a déclaré le père Konteh à l'ACI Afrique, en faisant référence à l'événement annuel. 

Rappelant les événements du lancement des nouvelles toilettes, le clerc catholique a déclaré à ACI Afrique que les gens étaient ravis et a promis de faire bon usage des toilettes, que Caritas Freetown a construites avec le soutien de Caritas Allemagne.

"Les gens ont exprimé avec joie leur satisfaction lorsque ces installations leur ont été remises, affirmant que Caritas Freetown a toujours été là pour eux en tant que premier intervenant en cas de catastrophe et autres urgences", a déclaré le père Konteh.

Il a ajouté, en référence aux bénéficiaires de l'initiative des toilettes dans le bidonville de Freetown, "Ils ont également promis d'utiliser correctement l'installation pour l'usage auquel elle est destinée, rétablissant ainsi la dignité et l'hygiène dans la communauté. ”

Les habitants de Culvert, un nom qui signifie en fait un système de drainage souterrain, semblent mener la vie la plus déplorable en Sierra Leone, selon le Père Konteh.

Ils souffrent de diverses complications sanitaires en raison des grandes quantités de déchets dans la zone qui sert de principal site d'élimination des déchets en dehors de la capitale de la Sierra Leone.

Et pendant très longtemps, les habitants du bidonville souffrent d'inondations, qui se produisent chaque année et sont aggravées par le mauvais système de drainage de la région.

Cette année, avec l'intervention de Caritas Freetown, en collaboration avec le conseil municipal, a mis en œuvre un programme d'atténuation des inondations, qui a permis de réduire les inondations.

"Nous avons travaillé très dur pour nettoyer la ville et débloquer les réseaux d'égouts qui étaient bloqués, rendant ainsi les inondations plus destructrices. Grâce au programme d'atténuation des inondations, les résidents n'ont pas été témoins de graves inondations", a déclaré le prêtre sierra léonais à ACI Afrique le 20 novembre.

Au fil des ans, la branche caritative de l'église catholique de Freetown a également construit des ponts de fortune pour relier la communauté de Culvert aux équipements de base tels que les toilettes et l'hôpital pour accéder aux services de santé. 

Caritas Freetown facilite également la mise en place de cliniques mobiles dans le bidonville afin de fournir des services de santé gratuits aux résidents, a déclaré le père Konteh.

En outre, l'organisation caritative a permis aux femmes de l'habitat informel d'accéder au crédit pour lancer de petites entreprises afin de leur donner des moyens financiers.

"La vie n'est pas facile dans le bidonville. Alors que les hommes occupent des emplois subalternes pour subvenir aux besoins de leur famille, les femmes se prostituent surtout pour survivre. Le projet d'autonomisation des femmes a été utile à de nombreux ménages", a déclaré le père Konteh à ACI Afrique.

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]