Selon un prêtre, COVID-19 "a des conséquences désastreuses pour l'Église en Afrique du Sud"

Un prêtre sud-africain a, dans une réflexion, fait part de ses observations sur les "répercussions visibles" de la pandémie COVID-19, qui, selon lui, a eu des effets négatifs sur le peuple de Dieu dans le pays.

"Les répercussions de COVID-19 sont déjà visibles et je crains que ces effets aient des conséquences désastreuses pour l'Eglise en Afrique du Sud", a déclaré le père Elias Ledwaba dans sa réflexion publiée jeudi 7 janvier.

Dans la réflexion publiée sur le site web de la Rencontre interrégionale des évêques d'Afrique australe (IMBISA), le prêtre sud-africain déclare que COVID-19 "a eu un effet négatif sur la fréquentation des églises".

"Cette pandémie mondiale, du moins dans ma paroisse, a exposé la démographie ; il est devenu évident que l'église comprend une génération plus âgée qui est surtout sensible et qui court un plus grand risque d'être infectée et de succomber éventuellement à la COVID-19", explique le père Ledwaba.

Le prêtre du diocèse de Polokwane note dans sa réflexion que le fait que l'église de sa juridiction soit constituée d'une génération âgée vulnérable "pose comme défi de concevoir des moyens d'atteindre ce groupe de personnes et de proposer de nouvelles façons d'évangéliser les jeunes et les jeunes adultes".

"COVID-19 a déjà entraîné la faillite de certaines paroisses ou même de certains diocèses", observe le prêtre avant d’ajouter : "Comme cela a déjà été constaté, la fréquentation des églises a fortement diminué et l'injection d'argent pour la subsistance du clergé et de la paroisse est impactée".

La faillite des paroisses a un effet négatif "parce que la plupart des diocèses dépendent des paroisses pour leur survie", dit le père Ledwaba.

Cependant, il ajoute : "COVID-19 a mis au défi les paroisses et les diocèses d'être tournés vers l'avenir et de trouver des moyens de se maintenir à flot sur le plan financier. ”

Le prêtre poursuit sa réflexion en mettant en garde : "Si la trajectoire de COVID-19 continue comme elle le fait, je crains qu'un nombre important de paroisses devront être fusionnées ou même fermées".

Avec un nombre croissant d'infections à COVID-19 en Afrique du Sud, qui ont fait plusieurs victimes parmi le clergé, les religieux et les religieuses, le Père Ledwaba "s'inquiète et se préoccupe surtout des prêtres en comorbidité, qui restent seuls dans les paroisses à cause de la pénurie massive de prêtres et doivent encore remplir leurs obligations ministérielles dans ces conditions".

Dans le sillage de la deuxième vague de COVID-19, six sœurs catholiques des Filles de Saint François de Port Shepstone, dans le diocèse de Marianhill, ont succombé à la maladie "dans un délai d'une semaine, du 10 au 17 décembre 2020", rapporte la Conférence des sœurs catholiques du pays.

"C'est un rappel très douloureux que le fléau de COVID-19 n'a pas encore réduit sa dévastation pour les communautés et la société en général", ont déclaré les responsables de la Conférence des dirigeants de la vie consacrée (LCCLSA) dans leur déclaration du 18 décembre partagée avec l'ACI Afrique.

Sur le plan positif, le Père Ledwaba dit dans sa réflexion du 7 janvier, que COVID-19 a fourni à l'Eglise d'Afrique du Sud "une occasion de se réévaluer et de réévaluer son efficacité à atteindre le peuple de Dieu".

Je suis réconforté par le fait que COVID-19 a offert aux gens une "retraite" prolongée pour évaluer leur relation avec Dieu, renforcer les liens familiaux et grandir spirituellement ; pour faire une introspection et certains changements de comportement et pour apprendre à apprécier tout ce que nous avons", dit le père Ledwaba.

Il ajoute : "Alors que nous luttons contre cet ennemi invisible mais ressenti, souvenons-nous toujours qu'il y a une lumière au bout d'un tunnel".

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d'information d'ACI Afrique

À ACI Afrique, notre équipe s'engage à rapporter la vérité avec courage, intégrité et fidélité à notre foi. Nous fournissons les actualités d'Afrique, vues à travers les enseignements de l'Église catholique - afin que vous puissiez grandir dans votre foi catholique et prendre conscience du peuple de Dieu en Afrique.

Lorsque vous abonnez aux actualités d'ACI Afrique, vous recevez par courriel les dernières nouvelles dont vous avez besoin.

Utilisez le formulaire ci-dessous pour nous indiquer où nous pouvons envoyer les dernières actualités d'ACI Afrique.


ACI Africa a été officiellement inaugurée le 17 août 2019 en tant qu'agence de presse catholique continentale au service de l'Église en Afrique. Ayant son siège à Nairobi, la capitale du Kenya, cet apostolat médiatique s’efforcera de faciliter la narration de l’histoire de l’Afrique en assurant une couverture médiatique des événements catholiques sur le continent africain, en donnant une visibilité aux activités de l’Église en Afrique, où les statistiques montrent une croissance significative continent devenant peu à peu l’axe du catholicisme. Cela devrait contribuer à la prise de conscience et à l'appréciation du rôle important de l'Église en Afrique et, au fil du temps, à la réalisation d'une image réaliste de l'Afrique qui reçoit souvent un encadrement négatif des médias.

P. Don Bosco Onyalla
Rédacteur en chef, ACI Afrique
[email protected]