Advertisement

Les églises de l'île Maurice resteront fermées pendant la semaine sainte

La cathédrale Saint-Louis du diocèse de Port Louis à l'île Maurice Diocèse de Port Louis La cathédrale Saint-Louis du diocèse de Port Louis à l'île Maurice
Diocèse de Port Louis

La direction de l'Eglise catholique de Maurice a ordonné que les églises du pays restent fermées pendant la Semaine Sainte, conformément aux restrictions mises en place par le gouvernement de cette nation insulaire de l'Océan Indien pour contrôler la propagation de la pandémie de COVID-19.

Cette directive fait suite à l'annonce faite par le Premier ministre du pays, Pravind Kumar Jugnauth, selon laquelle les lieux de culte "ne pourront accueillir qu'un maximum de 5 personnes à partir du 1er avril" dans le cadre des "mesures d'endiguement progressives", indiquent les responsables du diocèse de Port Louis à Maurice dans leur déclaration du jeudi 25 mars.

"Les églises resteront fermées pour les cérémonies de la Semaine Sainte. Bien qu'il soit triste que, pour la deuxième année consécutive, la Semaine Sainte ne puisse être célébrée en communauté chrétienne dans l'église, il est impératif de protéger la population autant que possible", indiquent les responsables dans le communiqué obtenu par ACI Afrique.

Toutefois, précisent les responsables de l'Église, "chaque paroisse conserve toute sa liberté de proposer des messes/cérémonies de la Semaine Sainte sur ses réseaux sociaux aux horaires qui lui conviennent."

"Un maximum de 5 personnes peuvent être présentes à ces messes pour aider à l'enregistrement et à l'animation", ajoutent-ils, faisant référence à celles qui aideront à la diffusion en livestreaming de la célébration eucharistique et des autres services pendant les célébrations liturgiques.

Advertisement

Le Jeudi saint, le Vendredi saint et le Samedi saint, l'évêque du diocèse de Port Louis, le cardinal Maurice Piat, célébrera une messe dans une "cathédrale fermée", qui sera diffusée sur les réseaux de médias sociaux et sur une station de télévision locale, indique le communiqué du 25 mars.

Par le biais d'une station de télévision et d'une radio locales, le peuple de Dieu de cette nation insulaire située à quelque 1 930 kilomètres des côtes de l'Afrique continentale aura l'occasion de participer à une célébration eucharistique le dimanche de Pâques, indique encore le communiqué publié sur le site Web du diocèse de Port Louis.

L'île Maurice, un pays de 1,2 million d'habitants, a enregistré au moins 850 cas de COVID-19, 592 guérisons et 10 décès liés à cette maladie.

La directive n'autorisant que cinq personnes à la fois dans les lieux de culte intervient alors qu'un verrouillage national de deux semaines, qui doit prendre fin le 25 mars, a entraîné la fermeture des églises et la suspension de la liturgie publique dans le pays.

Dans son discours du 9 mars annonçant le confinement national, le Premier ministre mauricien a déclaré que ces mesures rigoureuses étaient motivées par un pic d'infections au COVID-19 dans le pays.

More in Afrique

Suite à cette annonce, les responsables de la Direction du Service diocésain de l'éducation catholique (SeDEC) du diocèse de Port Louis ont annoncé, le 11 mars, la mise en place d'un protocole de communication pour les cas de COVID 19 dans leurs écoles primaires et secondaires.

En raison de l'augmentation des infections signalées, le ministère de l'éducation du pays a également suspendu, le 15 mars, les examens de fin de trimestre pour les élèves qui ne sont pas dans les niveaux transitoires, une mesure destinée à réduire la congestion pendant les examens nationaux.